Sport

La flamme olympique des JO de Paris 2024 a-t-elle des chances de passer par la Moselle-est ?


par Cédric Kempf
mercredi 28 septembre 2022 à 06:11

La flamme olympique des JO de Paris 2024 a-t-elle des chances de passer par la Moselle-est ?

La flamme olympique des JO de Paris 2024 passera-t-elle par la Moselle-est ? Ce qui est sûr, c’est qu’elle traversera notre département. Son parcours n’est aujourd’hui pas encore défini, mais la Moselle-est a ses chances. Voici les arguments qui penchent en notre faveur. 

Son N°1 - La flamme olympique des JO de Paris 2024 a-t-elle des chances de passer par la Moselle-est ?

La première information connue, c’est qu’elle passera le temps d’une journée, selon Tony Estanguet, Président de Paris 2024.

Un jour, un département, pour aller dans les principaux bassins de population de ce département et aller identifier les endroits incontournables ainsi que les pépites.

Des lieux incontournables, la Moselle-est en a, que ce soit à Forbach, Sarreguemines ou encore Bitche. Un seul lieu est pour le moment validé selon Patrick Weiten, président du département.

La flamme passera devant la Maison Robert Schuman. Cela a été validé aujourd'hui, et je crois que, pour nous, c'est un jour important, puisque cela marque la place de l'Euro-Département de la Moselle dans toute son histoire.

Un argument en moins pour la Moselle-Est, car elle se trouve à Scy-Chazelles derrière Metz. Mais cette flamme sera en partie portée par des athlètes mosellans de haut niveau. Et l’on peut compter sur Yann Schrub, Nicolas Peifer ou encore Aurélie Muller.

La moyenne, lorsqu'on regarde ce qui s'est fait dans le passé, c'est entre 200 et 300 mètres qui sont parcourus par les relayeurs, donc potentiellement plusieurs dizaines voire une centaine à peu près de relayeurs pourraient être mobilisés.

Sarreguemines a donc cet argument, et des habitants pourraient aussi la tenir.

Ce seront des habitants qui auront été choisis, désignés, parce qu'ils ont un engagement citoyen depuis un certain nombre d'années, au sein du mouvement sportif par exemple.

Là aussi, la Moselle-est a des noms à proposer. Des relais collectifs sont à l’étude également. Autre info qui peut peser dans la balance, la situation géographique. L’Alsace est prête à accueillir la flamme, mais pas les Vosges et la Meurthe-et-Moselle. Le parcours officiel sera connu au plus tard en juin 2023.

Les infos à retenir 

- Le coût du passage de la flamme olympique en Moselle est évalué à 180 000 euros TTC;

- Une ville phare sera retenue pour une soirée de célébration lors du passage de la flamme olympique;

- Le relais de la flamme olympique débutera à partir d'avril 2024;

- La flamme olympique est déjà passée à 3 reprises en Moselle (été 1948, hiver 1967 et 1992), principalement dans l'ouest du département;

Des athlètes attendus en Moselle 

29 équipements mosellans ont été labellisés Centre de Préparation des Jeux. Une dizaine de fédérations, notamment dans le judo, la boxe ou encore le handball ont déjà contacté le Département pour en savoir sur plus les conditions d'accueil afin de quelques temps et de s'entrainer.

Chez les sportifs mosellans, une vingtaine peut espérer participer à cet événement international à 80 minutes, en train, de chez eux.