Société

Macheren : La jument Irlande, victime d'un accident sur l'autoroute A4, se porte aujourd'hui à merveille


par Cédric Kempf
lundi 3 octobre 2022 à 05:48

La jument Irlande, victime d'un accident sur l'autoroute A4, se porte aujourd'hui à merveille

Le 4 août 2021, un équidé est tombé du van dans lequel il était, sur l’autoroute A4, à hauteur de Freyming-Merlebach. La rédaction s’est rendue aux Écuries du Moulin à Poudre à Macheren pour connaître son état de santé.

Son N°1 - La jument Irlande, victime d'un accident sur l'autoroute A4, se porte aujourd'hui à merveille

Vouée à l’euthanasie à la demande de sa propriétaire, Clément Dupont, responsable des Ecuries, a décidé de la sauver malgré son état jugé assez grave.

C'était un état assez critique étant donné qu'il y avait beaucoup beaucoup de blessures... Il y avait des blessures superficielles mais aussi beaucoup de blessures profondes.

Mais aussi et surtout des blessures psychologiques.

Elle était partie en torsion. C'est un stade de colique qui est quand même très grave, et c'était donc potentiellement mortel.

C’est à la clinique de Sarre-Union que la jument a été prise en charge. Les premiers jours ont été décisifs.

Les vétérinaires ne savaient pas si elle allait pouvoir à nouveau galoper, parce qu'elle avait une forte boiterie. Et après, il s'est avéré qu'elle avait des abcès au niveau des sabots. Pendant plusieurs semaines, elle a eu des soins journaliers.

Outre l’état de la jument, la question financière était à régler, car les soins avaient un coût conséquent. Julia, la propriétaire des Écuries a eu une idée.

Elle a eu l'idée de mettre en place une cagnotte, en pensant que peut-être, il y allait avoir un élan de solidarité... Chose qui a eu lieu, c'était complètement incroyable ! En 48h, il y a eu des centaines de personnes qui ont été touchées par son histoire, et on a réussi à récolter pratiquement 10 000 euros. Cela a permis de couvrir complètement les soins d'Irlande.

Un an plus tard, Irlande est guérie et coule des jours paisibles à Macheren.

On a constaté que c'est vraiment une battante. C'est une jument qui sait se faire comprendre, qui a un vrai caractère, qui est vraiment très sympathique à vivre et qui est aussi très joueuse.

Ce trotteur français a 4 ans aujourd’hui et a donc évité le pire grâce à l’amour donné par Julia et Clément, ses nouveaux propriétaires.