Initiative

Les écuries du Moulin à poudre à Macheren sauvent les animaux laissés pour compte


par Cédric Kempf
lundi 3 octobre 2022 à 05:29

Les écuries du Moulin à poudre à Macheren sauvent les animaux laissés pour compte

Les écuries du Moulin à poudre à Macheren sensibilisent la population au bien-être animal.

Des après-midis à la ferme sont organisés pour découvrir les animaux mais aussi le travail des équipes pour sauver des bêtes laissées pour compte. Cédric était sur place.

Son N°1 - Les écuries du Moulin à poudre à Macheren sauvent les animaux laissés pour compte

Pour les plus petits, les animaux de la ferme sont une découverte.

- Est-ce que ça te plait le poney ? - La cavalière

- Oui ! - L'enfant

Un véritable échange pour créer du lien, c’est ce que souhaite Julia Rodio, propriétaire du site.

Le fait que les enfants les touchent et qu'ils s'en occupent, ils vont se sensibiliser tout seul. Il faut vraiment prendre conscience de ce que c'est, de leur force, de leur odeur, du toucher... D'où l'importance de ce que l'on fait. Et là, on va avoir un respect de l'animal, c'est ce que l'on essaye de prôner.

Léa a 9 ans et a apprécié ce moment en compagnie des bêtes.

On a donné à manger aux poules et aux chèvres, c'était sympa. Les chèvres, elles, étaient bien excitées. On est monté aussi sur des poneys. J'ai retenu qu'il y avait beaucoup d'animaux abandonnés et qu'ils ont été recueillis ici.

127 animaux sont dans cette ferme, de 14 espèces différentes, et beaucoup ont été sauvés.

On a eu pas mal d'animaux de boucherie qui ont été sauvés, pas mal d'animaux qui sont laissés pour compte, étant donné qu'ils étaient prévus pour de la consommation humaine. Nous, on essaye de sauver un maximum d'animaux de ferme, leur redonner un nouveau souffle.

Pour Sarah de Henriville, qui est venue avec sa fille, c’était une belle découverte.

Je trouve que c'est une belle initiative de faire ça, parce que nous, on est très sensible à la cause animale dans notre famille. C'est pour ça que je voulais vraiment montrer à ma fille qu'il n'y avait pas que les élevages etc. Mais qu'il y a aussi le côté sauvetage des animaux.

D’autres visites sur inscription sont programmées ce dimanche, ainsi que les 23 et 26 octobre prochains.