Economie

Sarrelouis : Quel avenir après 2025 pour les 4600 salariés de Ford ?


par Margot Benabbas
lundi 7 novembre 2022 à 06:47

Quel avenir après 2025 pour les 4600 salariés de Ford ?

Le 22 juin dernier, les 4600 salariés de Ford à Sarrelouis ont appris la mauvaise nouvelle : la future voiture électrique du constructeur automobile serait fabriquée en Espagne, à Valence et non en Sarre. Aujourd’hui, où en est la situation ? 

 

Son N°1 - Quel avenir après 2025 pour les 4600 salariés de Ford ?

Depuis le 22 juin, les salariés sont dans l’attente. Ils ne savent pas s’ils auront du travail après 2025 et l’arrêt de fabrication de la Ford Focus.

Il y a une sacrée frustration, beaucoup de colère. C'est très très tendu en ce moment au niveau du personnel. 

Cédric Moltini est délégué du Comité d’Entreprise chez Ford à Sarrelouis, et représentant du syndicat IG Metall.

L’habitant de Creutzwald, comme les 800 autres travailleurs frontaliers du site attend d’en savoir plus sur l’avenir.

On ne fabriquera plus de véhicules à partir de 2025, mais personne n'a parlé de fermeture du site. 

Personne n’a parlé de fermeture du site mais pour autant, les emplois ne seront pas garantis après cette date. Une « task force » créée dans l’usine cherche aujourd’hui des solutions pour conserver un maximum d’emplois alors que des centaines sont menacés.

Avec les examens et les recalculs actuels de la « task force », on parle d'éventuellement 500 à 700 emplois qui ont été identifiés, que Ford voudrait garantir sur le site de Sarrelouis au-delà de 2025. Et, nous bien sûr, on sait pertinemment que c'est trop peu d'emplois ! Et donc il faut trouver une solution pour tous. 

D’après Cédric Moltini, plusieurs investisseurs, dont certains de l’industrie automobile, seraient intéressés par le site de Ford à Sarrelouis mais les salariés n’en savent pas plus.

La direction devrait leur annoncer des choses concrètes à la fin du 1er trimestre 2023. A ce moment-là, si les négociations ne vont pas dans le bon sens, des mobilisations auront lieu.


Dans le reste de l'actu...

Partager ses codes Netflix : les règles se durcissent

il y a 40 min

Les salariées des crèches de Sarreguemines, Forbach et Harskirchen expriment leur colère dans la rue

il y a 3 h 36 min

Le département de la Moselle recherche 100 nouveaux assistants familiaux

il y a 10 h 5 min

La saison 7 de Télé-Cigogne à Sarralbe est officiellement lancée

il y a 13 h 30 min

Saint-Jean-Kourtzerode : Des confitures et de la pâte à tartiner bio et locales pour la Chandeleur

il y a 13 h 56 min

Combien coûte mon passage sur l'autoroute A4 depuis le 1er février ?

il y a 1 jour 3 h 19 min

Agglo de Forbach : 6 entreprises récompensées pour leur réussite et leur investissement sur le territoire

il y a 1 jour 5 h 18 min

Voir toute l'actu

Flash InfoUne opération don de cheveux est organisée à la Brasserie des Faïenceries de Sarreguemines

il y a 2 h 26 min

Flash InfoLa Cour d’Appel de Metz va juger demain un homme pour détention de plusieurs animaux sauvages

il y a 2 h 27 min

Flash InfoUne trentaine de personnels de la petite enfance ont manifesté à Sarreguemines ce matin

il y a 2 h 27 min

Flash InfoLes Instituts de Formation en Soins infirmiers vous ouvrent leurs portes en ce début de mois de février

il y a 9 h 15 min

Flash InfoL’unité de production n°1 de la centrale nucléaire de Cattenom produit à nouveau de l’électricité 

il y a 9 h 16 min

Flash InfoL’homme alcoolisé qui a jeté son chien par la fenêtre à Strasbourg a été jugé 

il y a 9 h 16 min

Flash InfoSi vous deviez vous rendre à Paris ce week-end, sachez que de nombreux trains vont être supprimés 

il y a 9 h 16 min

Voir toute l'actu