Société

Saint-Avold : Quatre ans après leur première mobilisation, les Gilets Jaunes sont toujours mobilisés


par Camille Bazin
jeudi 17 novembre 2022 à 05:00

Quatre ans après leur première mobilisation, les Gilets Jaunes sont toujours mobilisés

Le 17 novembre 2018, des milliers de gilets jaunes étaient descendus sur les rond-points pour protester notamment contre la hausse du carburant. Quatre ans plus tard, et alors que le gazole atteint par endroit les 2€ le litre, les gilets jaunes de Saint-Avold appellent à un grand rassemblement ce samedi 19 novembre. 

"Les batailles qu’on ne gagne pas, ce sont juste celles qu’on ne mène pas"

Présent depuis la première heure, Juan Estevez, figure emblématique des gilets jaunes sera évidemment sur le rond-point du Cora de Saint-Avold samedi. Alors que le coût de la vie ne cesse d’augmenter, il appelle la population à sortir dans la rue pour s’exprimer.

Son N°1 - Quatre ans après leur première mobilisation, les Gilets Jaunes sont toujours mobilisés

Toute la colère qu’ils ont, parce qu’ils ont de la colère quand ils discutent entre eux, entre amis, de cette vie chère, de ces hausses de prix et de ces salaires qui ne bougent pas.

Juan Estevez (à gauche) sur le rond-point de Saint-Avold

Selon le gilet jaune, la manifestation est le seul moyen de voir les prix baisser.

Son N°2 - Quatre ans après leur première mobilisation, les Gilets Jaunes sont toujours mobilisés

Si on n’est pas dans la rue, c’est sûr qu’il n’y a rien qui change et les batailles qu’on ne gagne pas, ce sont juste celles qu’on ne mène pas. Aujourd’hui, ce qui nous arrive, c’est surtout de la spéculation. Le baril de pétrole, il est aux alentours de 90, 95 dollars. À ce prix-là, le gasoil, il était à 1€40 à une époque. Ce même baril de pétrole est déjà passé au-dessus de 100 dollars et on n’a jamais passé la barre des 1€60. Alors quand les gens vont-ils s’en rendre compte ? Je dirais en janvier ou en février quand les premières factures d’énergie, augmentées de 15%, vont tomber et que ceux qui avaient déjà du mal à payer vont plus du tout arriver à payer.

Pour Juan Estevez, il existe des solutions pour que les Français puissent vivre décemment.

Son N°3 - Quatre ans après leur première mobilisation, les Gilets Jaunes sont toujours mobilisés

On peut obliger les patrons des grandes entreprises à verser des augmentations de salaire à leurs salariés. On peut aussi obliger ces mêmes patrons à verser dans une caisse, au lieu de donner des dividendes à outrance, de verser dans une caisse de péréquation et cette caisse serait redistribuée à toutes les petites entreprises qui n’arrivent pas à augmenter les salaires donc le gouvernement peut décider. Après, l’augmentation des salaires, ce n’est pas seulement de passer d’un SMIC de 1000€ à 1500€. L’augmentation de salaire, c’est aussi faire en sorte que les prix soient bloqués. Il y a des moyens de faire. On arrive à imposer une prime Macron, que j’appellerais prime Gilets Jaunes parce qu’elle est venue à l’issue du grand débat que les gilets jaunes avaient essayé d’imposer, jusqu’à 6000€. J’ai souvenir de Laurence, une gilet jaune qui cumulait 3 emplois de femme de ménage pour gagner 500€ par mois. Cette caisse de péréquation aurait pu lui rajouter quelques euros au bout. Quand les grands patrons décident de faire du lobbying pour ne pas payer telle ou telle taxe ça fonctionne donc on remet un IFS en place et on le redistribue aux petites entreprises pour les petits salaires. Il y a moyen, il suffit juste de vouloir.

Un 17 novembre 2018 en 2022 ? 

La situation actuelle pourrait-elle relancer les grandes mobilisations d’il y a 4 ans ? C’est en tout cas ce que souhaite le Naborien.

Son N°4 - Quatre ans après leur première mobilisation, les Gilets Jaunes sont toujours mobilisés

Un 17 novembre 2018 en 2022 oui, j’aimerais bien ! Vous savez ce jour-là, le 17 novembre 2018, je n’étais pas du tout convaincu de cet appel des Gilets Jaunes, mais j’y suis allé parce qu’il y avait besoin de se mobiliser. Je m’attendais à une centaine de personnes sur le rond-point à Saint-Avold, on s’est retrouvé à plus de 2000 et avec des gens qui ne se connaissaient pas, mais qui se ressemblaient. La personne qui avait le RSA, mais qui n’osait pas trop le raconter rencontrait d’autres personnes au RSA. La personne qui galérait avec son SMIC rencontrait d’autres personnes qui n’arrivaient pas à payer leurs factures. C’était ça l’esprit des Gilets Jaunes.

Samedi, le rassemblement intitulé « Manifestation pour vivre décemment » aura lieu à partir de 13h sur le rond-point du Cora de Saint-Avold. Un défilé est ensuite prévu dans les rues du centre-ville ainsi qu’une prise de parole devant la mairie.  


Dans le reste de l'actu...

Wittring : L’association Club Yoga cherche à ouvrir un nouveau cours

il y a 2 jour 15 h 31 min

Le cinéma est de retour à Bitche

il y a 2 jour 17 h 20 min

Dettwiller : La Ludette organise son premier salon du flipper

il y a 2 jour 18 h 13 min

L’interprète de Nellie Oleson dans ''La Petite Maison dans la prairie'' sera à Sarre Union le 24 mars prochain

il y a 2 jour 20 h 38 min

Les évènements à ne pas manquer ce week-end

il y a 2 jour 21 h 44 min

Sarreguemines : A bout, les agriculteurs tirent la sonnette d'alarme et réclament des aides de l'Etat

il y a 3 jour 9 h 44 min

L’EHPAD de Puttelange-aux-Lacs doit se moderniser et se diversifier pour répondre à la demande

il y a 3 jour 12 h 33 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa Moselle et le Bas-Rhin sont en vigilance jaune neige et verglas ce matin

il y a 3 jour 22 min

Flash InfoAmateurs de vin, c’est à Faulquemont qu’il faudra se rendre ce week-end

il y a 3 jour 1 h 11 min

Flash InfoLes apprentis du centre de formation Bernard Stalter à Eschau vont tenter de battre un record du monde ce dimanche

il y a 3 jour 1 h 18 min

Flash InfoUne habitante de Sarreguemines a fêté ses 103 ans hier !

il y a 3 jour 1 h 58 min

Flash InfoCe matin vous ne pourrez pas vous garer au parking du Carré Louvain de Sarreguemines

il y a 3 jour 2 h

Flash InfoLes agriculteurs de Moselle ont manifesté devant Les sous-préfectures de Sarreguemines, Forbach et Sarrebourg

il y a 3 jour 2 h 1 min

Flash InfoL’académie de Nancy-Metz va perdre des élèves à la rentrée prochaine

il y a 3 jour 19 h 24 min

Voir toute l'actu