Société

Avec l'inflation, la pauvreté s'aggrave encore en Alsace : ''C’est une situation dramatique'' selon Caritas


par Margot Benabbas
lundi 28 novembre 2022 à 08:43

Avec l'inflation, la pauvreté s'aggrave encore en Alsace : ''C’est une situation dramatique'' selon Caritas

Comme chaque année, Caritas Alsace fait le bilan de la pauvreté dans la région et cette année, les chiffres sont inquiétants : la situation s’aggrave.

Son N°1 - Avec l'inflation, la pauvreté s'aggrave encore en Alsace : ''C’est une situation dramatique'' selon Caritas

Gautier Traber – Chargé de communication chez Caritas Alsace

A quel point ? Quelle en est la raison ? Est-ce que vous craignez que la situation s’aggrave encore en raison de l’inflation ?

Ce sont des crises qui se succèdent. C’est pas un scoop malheureusement, une crise chasse l’autre. Il y a d’abord eu celle du Covid il y a 2 ans qui a laissé place à une crise économique et maintenant il y a l’inflation qui touche tout le monde et particulièrement les plus pauvres. Il faut bien comprendre que chaque crise c’est un coup de massue pour les plus fragiles. J’insiste vraiment là-dessus, il n’y a pas de répit pour les personnes en situation de précarité qui se retrouvent obligées de faire des choix impossibles, par exemple choisir entre se nourrir et payer les factures d’électricité. Tous les jours on a des bénévoles qui rencontrent ce genre de réalité, des personnes qui nous disent qu’elles se privent d’un repas pour laisser manger leurs enfants à leur faim par exemple. C’est une situation dramatique.

Qui sont les personnes les plus concernées ? On voit dans votre étude que les jeunes sont très touchés, pourquoi ?

Oui, il y a les jeunes qui sont très touchés, les personnes de moins de 25 ans représentent quand même à peu près 7% des personnes qui viennent nous voir. Ce sont souvent des jeunes qui ont un job étudiant mais qui n’arrivent tout simplement plus à joindre les deux bouts parce que le coût de la vie a augmenté notamment dans les grandes villes. On constate que ce sont des jeunes souvent avec un bon niveau d’études et ça montre bien qu’un diplôme ce n’est plus un rempart contre la pauvreté et ça c’est vraiment inquiétant.

Il y a les jeunes mais il y a aussi les séniors. Il y a de plus en plus de personnes de plus de 60 ans qui viennent nous voir à cause notamment de trop petites pensions de retraite. Cette proportion de séniors a nettement augmenté depuis 10 ans.

Si on regarde les chiffres, combien de personnes sont accompagnées par Caritas en Alsace ? Est-ce que ça augmente d’année en année ?

Pour cette année, nous n’avons pas encore les chiffres mais ce sont 20.000 personnes environ qui sont aidées par Caritas Alsace chaque année. C’est un chiffre qui avait un peu baissé en 2020 avec la crise du Covid, les périodes de confinement et les aides d’urgence qui avaient été pilotées par l’Etat. Donc là nous n’avons pas les chiffres de 2022 mais on a vraiment le sentiment que ça augmente avec l’inflation.

Concrètement que faites-vous pour aider les personnes les plus démunies dans la région ? Y a-t-il de l’aide aussi pour celles qui vivent loin de Strasbourg, en Alsace Bossue par exemple ?

Oui bien sûr, on a une équipe sur Sarre-Union avec une quinzaine de bénévoles qui aident chaque année à peu près une quarantaine de familles quand même, donc à peu près une centaine de personnes en situation de pauvreté. Et on a aussi une jeune équipe qui est en train de se mettre en place du côté d’Oermingen et qui est à la recherche de bénévoles. Donc je me permets de lancer un appel s’il y a des personnes qui peuvent être intéressées à rejoindre cette équipe. On aide les personnes de différentes manières : par un coup de pouce financier, une aide pour payer une facture par exemple ou alors une aide matérielle : des vêtements, des meubles. Ou une aide alimentaire avec la douzaine d’épiceries solidaires qu’on a un peu partout en Alsace. A Caritas, on n’est pas uniquement dans le distributif parce que la pauvreté n’est pas toujours financière, elle est sociale aussi et la solitude c’est vraiment une forme de pauvreté à part entière et on essaye de lutter contre cette pauvreté.


Dans le reste de l'actu...

Combien coûte mon passage sur l'autoroute A4 depuis le 1er février ?

il y a 4 h 57 min

Agglo de Forbach : 6 entreprises récompensées pour leur réussite et leur investissement sur le territoire

il y a 6 h 56 min

Radio Mélodie présente son nouveau logo !

il y a 8 h 21 min

Metz : Plus de 15 000 personnes ont manifesté contre la réforme des retraites

il y a 8 h 30 min

De nombreuses espèces d'oiseaux sont en déclin dans nos jardins : comment les protéger en hiver ?

il y a 12 h 5 min

Stiring-Wendel : Quel regard ont les enfants sur les maltraitances animales ?

il y a 15 h 31 min

De la chocolaterie à l'automobile : 11 filières de formation en apprentissage avec la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Moselle

il y a 1 jour 11 h 51 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa clinique Winterberg de Sarrebruck a enregistré un nombre record de naissances en 2022

il y a 3 h 10 min

Flash InfoLes ministres de la justice et des armées seront en Moselle demain

il y a 3 h 22 min

Flash InfoL’Afpa de Saint-Avold ouvre ses portes demain

il y a 3 h 22 min

Flash InfoUn impressionnant accident de la route a eu lieu cet après-midi à Gelucourt près de Dieuze

il y a 3 h 23 min

Flash InfoLes Lorrains seront bien représentés dans les jeux télé cette année

il y a 4 h 13 min

Flash InfoLes travailleurs de la petite enfance seront en grève demain

il y a 4 h 13 min

Flash InfoLe film « Astérix & Obélix : L’empire du milieu » sort aujourd’hui au cinéma

il y a 13 h 38 min

Voir toute l'actu