Forbach : Une brigade anti-harcèlement qui responsabilise les enfants à l'école Antoine Gapp


par Cédric Kempf
vendredi 2 février 2024 à 05:49

Une brigade anti-harcèlement qui responsabilise les enfants à l'école Antoine Gapp

Une brigade anti-harcèlement rassure les enfants de l’école Antoine Gapp à Forbach. Depuis la rentrée 2022, des élèves s’investissent pour le bien-être dans leur école. Après avoir confié cette mission aux délégués la première année, ce sont 12 élèves volontaires qui prennent désormais ce sujet à bras-le-corps.

Son N°1 - Une brigade anti-harcèlement qui responsabilise les enfants à l'école Antoine Gapp

Nous, nous avons une règle d'or : ne fais pas aux autres, ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse.

Empathique, sociable, bienveillant, ces élèves, comme Lisa, 11 ans, savent que leur rôle peut être très important.

Je sais très bien qu'il y a des enfants qui ne sont pas très bien dans leur peau, et qui préfèrent en parler à d'autres enfants, plutôt qu'à des adultes.

Que ce soit dans la cour de récréation ou à la pause méridienne, les 12 élèves portent un brassard bleu pour être repérable, à l’image de Mathilde.

Je joue avec mes amies, mais sans oublier de regarder si les autres se font harceler, et si c'est le cas, j'essaye de les aider. J'ai l'impression que depuis que la brigade est en place, les enfants sont un peu plus rassurés, donc s'ouvrent un peu plus aux autres.

Viktor, 10 ans, est très investi dans son rôle.

J'ai essayé de régler certaines histoires qui ne me plaisaient pas, surtout pour mon meilleur ami qui se fait embêter par une fille, que j'essaye de régler, mais j'ai un peu de mal.

Informer et former en début d’année, les 12 enfants doivent rester dans leur rôle.

On ne leur demande pas d'être des super-héros, ils sont en fait des lanceurs d'alerte sur la cour. Ils sont très proches de leurs pairs, ce qui leur permet de détecter, de déceler des mots, des faits, des situations.

Martine Wendels, chef d’établissement du premier degré à l’école Antoine Gapp, prend ensuite le relai lorsqu’un fait est détecté.

Est-ce qu'on est vraiment dans une situation de harcèlement ou pas ? Est-ce qu'on est simplement sur une incivilité comme ça se passe sur toutes les cours de récréation ? C'est le gros travail qu'on refait au quotidien avec ces élèves.

Depuis que la brigade est instaurée, aucun fait de harcèlement n’a été constaté.  


Dans le reste de l'actu...

Hambach : 135 emplois pourraient disparaitre chez Mahle-Behr d'ici deux ans

il y a 10 h 13 min

Forbach : L’association Francophone de la Solidarité poursuit ses missions aux 4 coins du monde

il y a 14 h 21 min

Hambach : La cuisine de Véro, des bowls aux saveurs du monde à emporter

il y a 16 h 19 min

Pronostics hippiques du mardi 20 février 2024

il y a 18 h 42 min

Dieding : Vos cheveux peuvent dépolluer les mers

il y a 20 h 9 min

Sarreguemines : La Fédération ''Festivals, Carnavals et Fête du Grand-Est'', un soutien majeur des événements festifs

il y a 20 h 23 min

Willerwald : La brocante de pêche, un événement devenu incontournable

il y a 1 jour 11 h 7 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa Ville de Morhange recherche des photos personnelles de la Seconde Guerre mondiale

il y a 7 h 52 min

Flash InfoPlusieurs présidents de clubs sont contre la scission de la Ligue du Grand-Est de football

il y a 7 h 53 min

Flash InfoIl y a eu plus de 3.3 millions de visiteurs au marché de Noël de Strasbourg

il y a 7 h 54 min

Flash InfoLe directeur académique de la Moselle, Grégory Prémon, sera notre invité du Grand Réveil ce mercredi matin

il y a 7 h 55 min

Flash InfoUne collecte de sang a lieu à Petite-Rosselle aujourd’hui

il y a 18 h 54 min

Flash InfoÀ Sarrebruck, une violente altercation a éclaté hier dans le quartier Klarenthal, tout près de Petite-Rosselle

il y a 18 h 56 min

Flash InfoUn film sur les résistants mosellans pendant la seconde guerre mondiale sera projeté ce soir à Saint-Avold

il y a 18 h 57 min

Voir toute l'actu

Un site fièrement propulsé par