Actualité


Déclaration de revenus 2020 : dates et nouveautés, ce qu'il faut savoir

Déclaration de revenus 2020 : dates et nouveautés, ce qu'il faut savoir

Shutterstock

La campagne de déclaration de revenus a démarré ce lundi 20 avril en France. Elle se terminera le 11 juin pour les télédéclarations, le 12 juin pour les déclarations papiers (un délai rallongé d'environ 3 semaines en raison de la crise sanitaire). Une campagne avec quelques nouveautés, le tout en pleine épidémie. Le point sur les principales informations à savoir.

Comment contacter les finances publiques en période de confinement ?

Les services restent mobilisés pendant la crise sanitaire, avec toutefois quelques ajustements. Il n’est plus possible, jusqu’à nouvel ordre, d’accueillir le public dans les centres des finances publiques. D’autres moyens sont mis à votre disposition pour contacter les services en cas de besoin :

- Impots.gouv.fr pour effectuer les démarches en ligne, et trouver la réponse à vos questions
- Les contacter via la messagerie sécurisée dans votre espace Particulier
- Par téléphone au 0809 401 401 (non surtaxé)
- Prendre un rdv téléphonique après de votre service des impôts des particuliers

Nouveauté : la déclaration automatique

Pour simplifier la vie des contribuables, les finances publiques proposent désormais la déclaration automatique. Il suffit ici simplement de vérifier les informations préremplies. Si elles sont justes, les usagers n’ont plus rien à faire. Si elles sont fausses ou si des informations sont manquantes, vous pouvez alors modifier votre déclaration.

Xavier Petit, directeur départementale des Finances publiques de la Moselle.

En Moselle, 150 000 foyers fiscaux sur les 595 000 que compte le département sont concernés. Les usagers éligibles sont :

- Les usagers qui ont été taxés en 2019 sur les revenus 2018 uniquement sur des catégories de revenus préremplissables
- Les usagers qui n’ont pas signalé en 2019 de modification de leur foyer fiscal ou de la typologie de leurs revenus : changement d’adresse, changement de situation de famille, création d’acompte de prélèvement à la source, etc…
- Les usagers dont la situation nécessite qu’ils renseignent des informations spécifiques en raison de leur situation fiscale (journalistes, assistants maternels, non-résidents, …) ne sont pas concernés.

Nouveauté : l’économie collaborative

Les revenus tirés de l’économie collaborative deviennent désormais imposables. Les plateformes en ligne qui mettent en relation des personnes en vue de la vente d’un bien ou de la fourniture de service, doivent adresser les informations nécessaires aux finances publiques et aux contribuables, qui devront déclarer les revenus perçus par cette économie collaborative. Cela concerne, par exemple, la location temporaire de logements meublés, le transport de passagers, la prestation de services rémunérés ou encore les activités d’achat-revente…

Xavier Petit, directeur départemental des Finances publiques de la Moselle.

Pour savoir si vos revenus perçus par ce biais sont imposables, cliquez ici

Bon à savoir : une dispense de déclaration par les plateformes est prévue pour les revenus issus de la vente de biens d’occasion entre particuliers, ainsi qu’en cas de service « sans objectif lucratif et avec partage de frais avec les bénéficiaires ».

Le prélèvement à la source

Grâce au prélèvement à la source (PAS), l’impôt sur le revenu s’adapte en temps réel à la situation des contribuables. "S’agissant des revenus versés par des tiers collecteurs (employeurs, caisses de retraite, Pôle emploi, etc.), la contemporanéité de l’impôt est tout d’abord assurée par l’application du taux de prélèvement à la source de chaque contribuable aux revenus effectivement perçus. Si ces derniers diminuent, le taux s’applique à un revenu moins élevé, et l’impôt retenu à la source est donc lui-même mécaniquement moins élevé, sans aucune intervention du contribuable », expliquent les Finances publiques.

« Par ailleurs, les contribuables peuvent à tout moment modifier leur taux de prélèvement à la source à partir du service « Gérer mon prélèvement à la source » de leur espace fiscal particulier, accessible sur le site impots.gouv.fr. Le montant du prélèvement à la source peut ainsi à tout moment être ajusté par le contribuable, via une modulation de son taux ».

Julie Chaput

| jeudi 23 avril 2020 à 05:27 - Mise à jour à 06:29

Actualité

Le parc solaire de Diesen-Porcelette opérationnel au printemps

25/11/2020

Actualité

Les entrepreneurs de 2020 (épisode 3) : Alexandre et Chloé attendent de pouvoir ouvrir la salle de leur restaurant

25/11/2020

Actualité

Emmanuel Macron annonce un assouplissement du confinement

24/11/2020

Actualité

Les habitants de Sarrebruck friands de croissants et de baguettes

24/11/2020

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.