Actualité


Cap Emploi Sarreguemines : le travail en insertion impacté par la crise sanitaire

Cap Emploi Sarreguemines : le travail en insertion impacté par la crise sanitaire

Photo : Shutter Stock

Peu médiatisées, les structures d’insertion par l’activité économique ont pourtant, elles aussi, été impactées par la crise sanitaire. Ce jeudi 18 février, Christophe Salin, le sous-préfet de l’arrondissement de Sarreguemines était en visite chez Cap Emploi Sarreguemines. L’association intermédiaire a bénéficié de 60 000€ d’aide de l’État afin de compenser la perte d’activité.

30% d’activité en moins en 2020

Chez Cap emploi Sarreguemines, l’activité a baissé de 30% l’année dernière, soit 25 000 heures de travail en moins pour l’association intermédiaire mais surtout pour les travailleurs en insertion. Maxime Fourmann, le directeur, nous en explique les raisons.

Son N°1 - Cap Emploi Sarreguemines : le travail en insertion impacté par la crise sanitaire

Nous avons 50% de notre activité qui concerne les particuliers. Que ce soit des travaux à l’extérieur mais aussi essentiellement de l’accompagnement à domicile, ménage, repassage, accompagnement et là, les portes se sont fermées. Nous sommes également très présents aux côtés des restaurateurs et des hôteliers avec des métiers type serveur ou plongeur.  

Le télétravail et les confinements ont aussi changé les habitudes de certains travailleurs qui ont eu plus de temps à consacrer aux tâches ménagères.

Pour compenser cette baisse d’activité, Cap entreprendre a pu compter sur l’État. Plus de 2 millions d’euros ont été attribués en Moselle à des structures d’insertion dont 61 182€ pour Cap Emploi Sarreguemines.

Aujourd’hui, Cap Emploi Sarreguemines a retrouvé environ 80% de son activité et cherche même à recruter des travailleurs en insertion notamment pour les travaux d’extérieurs.

Le sous-préfet, Christophe Salin, en visite avec le directeur, Maxime Fourmann

Développer l’accès au numérique

En 2021, et encore plus en temps de Covid, la recherche d’emploi se fait principalement via l’outil numérique et internet. Suite à un appel à projet, Cap Emploi Sarreguemines a pu bénéficier d’une subvention de 16 070€ pour un projet de réforme du système informatique. En interne, avec l’amélioration des conditions de travail des salariés sur place ou en télétravail mais surtout pour accompagner les personnes en insertion.

Son N°2 - Cap Emploi Sarreguemines : le travail en insertion impacté par la crise sanitaire

Aujourd’hui presque tout le monde est équipé d’un smartphone. On sait surfer sur les réseaux sociaux mais de là, à pouvoir utiliser tout le potentiel d’un smartphone, ou d’une tablette numérique ou d’un PC, pour pouvoir aller faire des démarches administratives, pour aller faire des recherches d’emploi, utiliser le cloud pour monter des dossiers, ce n’est pas à la portée de tout le monde. Contrairement à ce qu’on pense, y compris dans les publics les plus jeunes, ces publics là ont besoin d’être accompagnés. Donc, nous on souhaite, apporter notre pierre à l’édifice parce que ça a un sens dans le cadre de l’inclusion, de l’insertion professionnelle.

Une grande salle permet d'organiser des formations

Améliorer la mobilité

Cap Emploi Sarreguemines a, enfin, reçu une subvention de 4 038€ afin d’investir dans une flotte de vélos à assistance électrique.

Son N°3 - Cap Emploi Sarreguemines : le travail en insertion impacté par la crise sanitaire

On constate, qu’un des freins majeurs de l’insertion professionnelle, au-delà des compétences, c’est la mobilité. L’idée c’est de mettre, un certain temps, ces vélos à disposition de ces personnes de façon à leur favoriser l’accès à l’emploi.

5 vélos vont, dans un premier temps, être achetés pour une phase test. Si cette phase est concluante, Cap Emploi pourra agrandir son parc.

Camille Bazin

| vendredi 19 février 2021 à 05:26

Société

Wings of the ocean : le cap des 200 dépollutions dépassé cette année

20/10/2021

Economie

Bitche : habitants et commerçants ravis de retrouver la foire, presque comme autrefois

20/10/2021

Insolite

Woustviller : des vestiges gallo-romains retrouvés dans la zone d'activités

20/10/2021

Santé

Moselle : la vaccination contre la grippe commence ce vendredi

20/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.