Actualité


Philippe et Laureline ont trouvé du travail grâce au dispositif ''1 jeune, 1 solution''

Philippe et Laureline ont trouvé du travail grâce au dispositif ''1 jeune, 1 solution''

Dans le cadre du plan France Relance, le gouvernement a mis en place des aides à l’emploi pour les jeunes, fortement impactés par la crise du Covid-19. Le secrétaire général de la préfecture de la Moselle, Olivier Delcayrou, était en déplacement mercredi à Cocheren et à Behren-lès-Forbach. Le but : faire parler de ce plan d’aide pour les jeunes et rencontrer des personnes qui ont justement choisi ces contrats.

Son N°1 - Philippe et Laureline ont trouvé du travail grâce au dispositif ''1 jeune, 1 solution''

Pour sortir le pays de la crise provoquée par la pandémie, le gouvernement a mis en place le plan France Relance, un plan à 100 milliards d'euros. La jeunesse est l'un des axes de France Relance. Elle n’a pas été épargnée par la crise du Covid-19 et elle souffre pour entrer dans le monde du travail. 1 jeune 1 solution : c’est le dispositif mis en place par le gouvernement l’été dernier pour y remédier. Le secrétaire général de la préfecture de la Moselle, Olivier Delcayrou, explique le principe de ce dispositif.

La jeunesse, c’est la force de ce pays et donc, le gouvernement a mis en place ce dispositif, 1 jeune 1 solution, en mettant beaucoup de dispositifs et beaucoup d’argent, pour aider les entreprises, les collectivités locales, les acteurs associatifs à donner une chance à des jeunes dans le monde du travail.

Pour un Contrat Initiative Emploi (CIE), l’État prend en charge 45% du salaire du jeune employé. Pour un contrat Parcours Emploi Compétence (PEC), l’État paye 65% du salaire. C’est ce type de contrat que Philippe a signé avec la mairie de Cocheren. Après un bac professionnel en restauration au Lycée professionnel Pierre et Marie Curie à Freyming-Merlebach, ce Cocherennois de 22 ans a décidé de changer de voie, devant la difficulté à trouver du travail dans son domaine. Inscrit à la Mission Locale de Freyming-Merlebach, Philippe a postulé pour un poste en contrat PEC à la mairie de Cocheren. Son contrat dure un an et il travaille 24 heures par semaine. Même si ce n’était pas sa branche, Philippe s’y plaît bien.

C’est le métier sur le terrain, donc au service technique, que ce soit entretien des espaces verts, entretien des bâtiments communaux. C’est varié, c’est polyvalent.

Le maire de Cocheren, Jean-Bernard Martin, est très satisfait de ce type de contrat. Ce n’est pas la première fois que la mairie embauche avec le dispositif 1 jeune 1 solution, et ce ne sera pas la dernière.

Son N°2 - Philippe et Laureline ont trouvé du travail grâce au dispositif ''1 jeune, 1 solution''

C’est, pour nous, important, déjà pour donner la chance aux jeunes de s’incérer dans le monde du travail et puis, bien sûr, ce type de contrat, constitue aussi une opportunité pour la commune. L’État aide ce genre de contrat et puis, durant la formation de ce jeune, on voit un petit peu ses qualités, les compétences qu’il a acquises et si on peut les mettre au service de la commune.

Son contrat dure un an et il travaille 24 heures par semaine. Pour le moment, il ne sait pas ce qui se passera à la fin de son contrat, mais, s’il y a possibilité, Philippe aimerait bien rester travailler à la mairie de Cocheren.  

Son N°3 - Philippe et Laureline ont trouvé du travail grâce au dispositif ''1 jeune, 1 solution''

Dans la mesure où j’espère satisfaire mes supérieurs et le maire, pourquoi pas rester ici oui !

Grâce à 1 jeune 1 solution, Laureline a pu trouver un contrat de 6 mois dans le garage d’Alain Doul, à Behren-lès-Forbach. Elle fait de la carrosserie et de la mécanique. Laureline est entourée d’hommes, mais ça ne la dérange pas.

Son N°4 - Philippe et Laureline ont trouvé du travail grâce au dispositif ''1 jeune, 1 solution''

J’avais vraiment besoin de trouver un travail, j’avais vraiment envie de faire quelque chose que j’aime. Au début, j’avais quand même quelques doutes quand j’avais commencé. Est-ce que ça va me plaire jusqu’au bout ? je sais pas et, en fait, à partir du moment où l’ambiance elle est bien et on aime ce qu’on fait, je pense que le reste va tout seul. Faut pas avoir peur de se lancer juste parce qu’on est une femme. 

Laureline et Philippe ne savent pas où ils seront l’année prochaine, à la fin de leur contrat, mais une chose est sûre, grâce à 1 jeune 1 solution, ils ont trouvé leur voie.

Quels types de contrats pour les jeunes ?

Il existe plusieurs types de contrats pour les jeunes de moins de 26 ans, et de moins de 30 si porteur d'un handicap. Le secrétaire général de la préfecture de la Moselle, Olivier Delcayrou, revient sur ces différentes possibilités. 

Son N°5 - Philippe et Laureline ont trouvé du travail grâce au dispositif ''1 jeune, 1 solution''

Les Parcours Emploi Compétences (PEC), c’est plutôt pour le secteur dit « non-marchand » : les collectivités locales, les acteurs associatifs. On a donc les Contrats Initiative Emploi (CIE). Cette fois-ci, c’est plutôt le secteur marchand, les entreprises privées. On a des contrats d’apprentissage. On aide des entreprises à prendre des apprentis, une aide de 4 000 euros pour un chef d’entreprise quand il embauche un apprenti. On a également des services civiques qui sont un autre type d’engagement, plutôt sur des missions humanitaires ou vraiment de service au public. Voilà quelques-uns des outils, j’en oublie un important : la garantie jeune.

La garantie jeune s’adresse surtout aux jeunes qui sont assez éloignés de l’emploi et qui ne savent pas trop comment s’orienter au niveau des formations. La garantie jeune est portée par les Missions Locales et permet de pouvoir prendre le temps de réfléchir sur son parcours et sur son avenir, tout en prenant confiance en soi.

Elise Jeannelle

| vendredi 13 août 2021 à 05:47 - Mise à jour à 06:55

Société

Wings of the ocean : le cap des 200 dépollutions dépassé cette année

20/10/2021

Economie

Bitche : habitants et commerçants ravis de retrouver la foire, presque comme autrefois

20/10/2021

Insolite

Woustviller : des vestiges gallo-romains retrouvés dans la zone d'activités

20/10/2021

Santé

Moselle : la vaccination contre la grippe commence ce vendredi

20/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.