Actualité


Alsace Bossue : la colère des agriculteurs

Alsace Bossue : la colère des agriculteurs

Les agriculteurs d’Alsace Bossue ont montré leur colère hier !

Ils étaient des dizaines à s’être réunis à Sarre-Union et à Lorentzen pour défendre leurs intérêts.

Pour comprendre pourquoi, il faut savoir qu’une route va être créée entre Sarre-Union et Diemeringen.

Cette route prendra place sur 35 hectares de terres agricoles.

Jusque-là, les agriculteurs étaient d’accord.

Ils comprennent l’utilité de la route et ont bien voulu sacrifier environ 45 hectares de leurs terres.

Ils ont accepté aussi qu'il y ait un remembrement, que les parcelles soient donc redistribuées.

Le problème c’est que dans cette affaire, les exploitants perdent finalement bien plus d’hectares que prévu.

En fait, les 400 hectares de champs autour de la future route ne peuvent pas vraiment être exploités.

Et ça, c’est incompréhensible pour le maire de Hirschland Guy Dierbach.

Sur ces 400 hectares de terrain, on impose parfois des règles impossibles à suivre selon les agriculteurs.

Jean-Jacques Muller exploite des terrains à Thal-Drulingen.

Lui n’a pas le droit d’enlever les anciennes clôtures présentes sur ses nouvelles terres. Mais pour d’autres, les règles sont encore pires.

Toutes ces règles proviennent d’un arrêté préfectoral de protection du biotope (APPB).

Selon les manifestants, c’est l’association Alsace Nature qui exerce un chantage auprès du département pour que des règles écologiques strictes soient appliquées.

Pour Patrick Dietrich, président de la FDSEA d’Alsace Bossue, c’est faire passer l’écologie avant les agriculteurs.

Le plus gros problème pour les agriculteurs impactés c’est qu’ils n’ont droit à aucune compensation alors que leurs parcelles sont presque inexploitables.

Ils perdent donc beaucoup d’argent dans cette histoire.

Leur objectif aujourd’hui est de changer cet arrêté pour qu’il ne concerne que 45 hectares.  

Radio Mélodie

| samedi 25 mars 2017 à 19:38

Actualité

Laudrefang : une voiture termine sur le toit, la conductrice légèrement blessée

10/12/2019

Actualité

En Moselle-Est, on a des nounous exceptionnelles

10/12/2019

Actualité

Kleinblittersdorf : éviter à tout prix qu'une telle catastrophe ne se reproduise

10/12/2019

Actualité

La galère continue pour les usagers de la SNCF

09/12/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.