Actualité

Retour sur la visite d'Emmanuel Macron à Morhange


par Cédric Kempf
lundi 5 novembre 2018 à 15:05

Retour sur la visite d'Emmanuel Macron à Morhange
Photo : Cédric Kempf - Radio Mélodie

Depuis 1914 aucune autorité nationale n’est jamais venue à Morhange, témoignage des hécatombes de la guerre de mouvement durant le premier été de la Grande Guerre.

Ce lundi matin, au monument du souvenir de Morhange, le Président de la République a rendu hommage, en présence de plusieurs unités militaires, aux soldats français tués dans les sanglants combats du mois d’août 1914.

Son N°1 - Retour sur la visite d'Emmanuel Macron à Morhange

LA BATAILLE DE MORHANGE

La bataille de Morhange (19-20 août 1914) témoigne des hécatombes des premiers engagements de l’été 1914.

Beaucoup moins prégnants que la mémoire de Verdun, les combats de Morhange n’ont jamais fait l’objet de commémorations spécifiques par les plus hautes autorités de l’État.

Du 20 au 23 août, en quatre jours, 40 000 soldats français sont tués, dont 27 000 pour le seul samedi 22 août. Ces journées inaugurent la mort de masse de la Grande Guerre, l’armée française comptant fin décembre 1914 plus de 300 000 morts.

LA MOSELLE DANS LA GRANDE GUERRE

En 1914, le département est annexé au Reich allemand depuis le 18 mai 1871, à la suite du traité de Francfort, sous le nom de Lothringen (Lorraine), à l’exception de l’arrondissement de Briey (Meurthe).

Les hommes en âge de combattre sont incorporés dans l’armée allemande, sauf ceux qui habitaient en France ou étaient en France à la déclaration de guerre. La Moselle restera allemande pendant toute la guerre. Les troupes françaises entrées dans le département sont bousculées lors de la bataille de Morhange (18-20 août 1914) et celle de Sarrebourg.

Elles doivent se replier sur la Meurthe. À partir de septembre 1918, les armées américaines progressent vers Metz. La ville connaît un épisode révolutionnaire le 9 novembre; les troupes allemandes quittent le territoire dès le 11 novembre, alors qu’un Conseil national se met en place. L’armée française fait son entrée dans la ville le 19 novembre.

 


Dans le reste de l'actu...

Petit-Réderching : Florian Stéphanus, 3ème du concours des Meilleurs Jeunes Boulangers de France

il y a 19 h 9 min

Sarreguemines : Les patients du CHS s'investissent pour leur marché de Noël

il y a 21 h 33 min

Les coachs de Sarre-Union et Sarreguemines nous donnent leur avis sur l'équipe de France

il y a 21 h 45 min

Saint-Avold : Les élus se mobilisent pour lutter contre les violences dans les relations de couple

il y a 1 jour 19 h 39 min

Tous les marchés de Noël prévus ce week-end dans la région (et d'autres sorties)

il y a 1 jour 21 h 40 min

Amélie Wey, 19 ans, de Bitche, participe au concours Miss France Agricole

il y a 1 jour 22 h 10 min

Bitche : La ville mise sur l’artisanat local pour un Noël magique

il y a 2 jour 9 h 44 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLes pompiers du Bas-Rhin sont intervenus à l’institut médico-éducatif d’Ingwiller hier pour des intoxications 

il y a 19 h 15 min

Flash InfoLe plan blanc est déclenché dans les hôpitaux universitaires de Strasbourg 

il y a 19 h 24 min

Flash InfoDans le Pays de Bitche, une jeune femme a été légèrement blessée dans un accident de la route en début d’après-midi

il y a 1 jour 10 h 19 min

Flash InfoFlorian Stéphanus remporte la médaille de bronze du concours national des Meilleurs Jeunes Boulangers de France

il y a 1 jour 12 h 36 min

Flash InfoUn accord a été trouvé entre direction et syndicats à l’usine Creutzwald Injection

il y a 1 jour 13 h 33 min

Flash InfoLe coup d’envoi des marchés de Noël de Sarreguemines et Forbach va être donné ce week-end

il y a 1 jour 20 h 59 min

Flash InfoA partir d’aujourd’hui, à Sarreguemines, vous pouvez bénéficier de 2h de stationnement gratuit 

il y a 1 jour 20 h 59 min

Voir toute l'actu