Actualité

On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !


par Laurie
jeudi 3 décembre 2020 à 05:00

Il y a un an, nous étions partis à la découverte de Banlieus’arts, une association de Farébersviller qui propose ses propres émissions radios et dont le credo est de partager la passion de la culture et donner la parole. Si cette année  été un peu différente, les projets sont toujours nombreux.

Malgré la pandémie, pas question pour Banlieus'arts d'abandonner les émissions radio. Mais celles-ci n'ont plus lieu en studio... mais par visioconférence. Même si pour Zackaria Bacha, président de l’association, rien ne vaut le contact humain.

Son N°1 - On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

Généralement quand on a des émissions là, même si l’émission dure une heure, les invités restent là, on fait l’émission ensuite ils restent. Il y a vraiment un moment qui se passe car on boit un café ensemble, on se regarde, on discute. À distance je suis pas fan. Mais on n’a pas le choix.

Cette année, Banlieus’arts a dû adapter l’ensemble de ses activités à la pandémie. Plus de cours de théâtre ou de Capoeira par exemple.

Mais pendant le premier confinement, l’association a créé un groupe d’entraide à Farébersviller.

Son N°2 - On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

Chaque jour les commerçants nous contactaient pour venir en aide à la population. Il y avait des dons pour les maisons de retraites, les hôpitaux. Il y a des commerçants qui ont offert des masques, gels hydroalcooliques. Il y a une autre association qui s’appelle « collectif horizon Far » qui a confectionné des masques et en a distribué à la population. Il y a eu un énorme élan de solidarité.

Elisa, l’une des chroniqueuses et bénévole, a été agréablement surprise.

Son N°3 - On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

Les gens naturellement ont commencé à poster dessus. Même des particuliers « moi je donne un frigo pour ceux qui ont besoin ». ça s’est vraiment fait de manière très naturelle. Donc c’est là qu’on a vu que tout n’est pas perdu. Les gens ne sont pas devenus égoïstes et il y en a encore qui pensent aux autres.

 

Une spéciale Téléthon les 4 et 5 décembre

L’association elle-même a continué ses actions : aide auprès des jeunes pour réaliser des CV papiers et vidéos en vue de trouver des stages, création d’une collecte pour distribuer des jeux de sociétés.

Soucieuse de donner un accès plus simple à la culture, elle a aussi installé un coin lecture dans son studio à Farébersviller :

Son N°4 - On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

Le but ça va être déjà de référencer tous les ouvrages que l’on a pour que les gens puissent les réserver et venir pour qu’on se retrouve pas à 50 ici. On va essayer de développer l’espace de lecture mais aussi un cercle de lecture. On choisit un livre, chacun le lit dans son coin et on en discute la semaine d’après. On a la chance en Lorraine d’avoir des jeunes écrivains aussi à qui on peut donner la parole.

Et parmi les projets de cette année, l'élaboration  d'une émission spéciale Téléthon.

Son N°5 - On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

On a décidé de faire 6 heures d’émission. Vendredi et samedi avec un programme varié mais sans forcément faire un focus sur le téléthon. Le but étant d’avoir un programme diversifié. On aura des responsables de l’antenne de Moselle du Téléthon, on aura des associations avec des malades. Le but est d’appeler au don pendant les six heures mais à côté de ça le but est de garder notre philosophie avec des émissions avec des jeux, des quiz, des blindtest , plein de choses.

A terme, l'association espère évidemment pouvoir à nouveau accueillir dans son studio, Place du marché : 

Son N°6 - On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

On a plein de gens qui nous parlent, qui nous envoie des messages pour passer. Honnêtement cela me touche énormément. Des gens qui disent « j’aime bien vos émissions, j’aime bien votre manière de traiter les sujets, on aimerait bien passer. » Alors que nous on ne se rend pas compte, on est petits, on se rend pas forcément compte de l’impact que l’on peut avoir.

 

 


Dans le reste de l'actu...

Saint-Avold : dans quelles conditions la centrale Emile Huchet va-t-elle pouvoir reprendre du service ?

il y a 7 h 2 min

Sarreguemines : les inscriptions démarrent au conservatoire avec des nouveautés

il y a 15 h 47 min

Sarreguemines : Louis Chedid, Imany ou encore Tryo au programme de la future saison culturelle

il y a 19 h 40 min

Sarralbe: les élèves de l'école primaire de Rech à la rencontre des cigognes

il y a 1 jour 7 h 57 min

Keskastel : les salariés de la station-service Total en grève

il y a 1 jour 10 h 20 min

Un programme festif et des nouveautés cet été à Europa-Park et Rulantica

il y a 1 jour 12 h 47 min

Hombourg-Haut : le gîte L’Écumoire labellisé Qualité MOSL

il y a 1 jour 14 h 10 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLe tennisman messin Ugo Humbert élimine le finaliste de Roland-Garros Casper Ruud au deuxième tour de Wimbledon

il y a 6 h 38 min

Flash InfoA Strasbourg, le procès de Jean-Marc Reiser jugé pour le meurtre de Sophie Le Tan se poursuit

il y a 8 h 16 min

Flash InfoLes salariés de Ford continuent de se mobiliser après la décision du groupe de ne pas construire la voiture électrique à Sarrelouis

il y a 8 h 59 min

Flash InfoStéphane Festor, le chef du restaurant La Table du boucher à Grosbliederstroff a une nouvelle fois été primé pour sa terrine

il y a 9 h 47 min

Flash InfoLe marché de l’été prend place à Sarreguemines

il y a 10 h

Flash InfoAurélie Muller termine au pied du podium sur le 10 kilomètres en eau libre lors des mondiaux de Budapest

il y a 10 h 3 min

Flash InfoL’été sera difficile dans le service de médecine de l’hôpital de Sarrebourg

il y a 12 h 59 min

Voir toute l'actu