Actualité

Des travailleurs étrangers nationalisés pour leur engagement pendant la crise


par Elise Jeannelle
vendredi 11 juin 2021 à 06:10

Des travailleurs étrangers nationalisés pour leur engagement pendant la crise

Le gouvernement a choisi d'accélérer la procédure des demandes de nationalité françaises des travailleurs étrangers qui étaient en première ligne durant la crise du Covid-19. Afin de leur donner leur nationalité française en bonne et due forme, la préfecture de la Moselle a organisé une cérémonie ce mercredi 9 juin, présidée par Laurent Touvet, préfet de Moselle.

Son N°1 - Des travailleurs étrangers nationalisés pour leur engagement pendant la crise

Ils étaient 2 000 à obtenir ce mercredi 9 juin la nationalité française partout sur le territoire, selon les dires du préfet de la Moselle, dans son discours de bienvenue aux nouveaux citoyens. Ils étaient 14 à la préfecture de la Moselle. Plusieurs métiers étaient représentés : aide-soignant, médecin, anesthésiste, employé de commerce ou encore restaurateur et venant de tout horizon : l'Algérie, la Bosnie-Herzégovine, le Cameroun, le Maroc, la Bulgarie, la Roumanie, la Tunisie et la Syrie. 

Après la projection d'un film intitulé "Devenir français" expliquant les droits et les devoirs des citoyens français et un discours du préfet, chaque personne était appelée à venir récupérer un carnet contenant les papiers prouvant sa nationalité française. Laurent Touvet, préfet de la Moselle, revient sur l'importance de cette cérémonie. 

Il a été décidé d’accélérer l’instruction des demandes de nationalité française des personnes qui avaient particulièrement aidé pendant la crise sanitaire. Pour les remercier, pour les récompenser, leur dossier a été examiné beaucoup plus vite et un certain nombre sont devenus français assez récemment. C'était l'occasion de les réunir ensemble pour montrer que dans la diversité de ces métiers, dans une période difficile pour la France, des personnes qui n'étaient pas françaises ont aussi contribué à la solidarité et à la fraternité.

Une cérémonie sous le signe de l'émotion

Galina Nedcher vient de Bulgarie et est arrivée en France en 2008. Elle est médecin, anesthésiste et réanimatrice au service de réanimation de Sarreguemines. Elle a préparé son dossier de demande de nationalité il y a deux ans. C’est un grand moment plein d’émotion pour elle de recevoir la nationalité française.

Vous savez, pour moi, c’est un cadeau. Je suis vraiment très émue parce que c’est un aboutissement d’un rêve. J’ai trois moments très importants dans ma vie : mon diplôme de médecin, la naissance de ma fille et la nationalité française.

 

Du côté de la famille Cardi, Antoine, Eugénie et leur fille de 12 ans Rebecca ont obtenu leur nationalité française avec beaucoup d’émotion également. Leur deuxième fille Léa, ayant eu 18 ans depuis que la demande a été effectuée, doit encore patienter que son dossier soit accepté. Fuyant la guerre, la famille Cardi est arrivée de Syrie il y a 8 ans. Ils tiennent depuis cinq ans un restaurant italien au centre-ville de Metz. Eugénie explique pourquoi ils ont choisi la France.  

Au début, les enfants étaient à l’école française à Alep donc il n’y avait pas un problème de la langue, sauf pour nous. On le parlait un peu, mais pas trop.

Son mari Antoine surenchérit :

C’est un pays accueillant, il y a un meilleur système de sécurité sociale et les gens sont sympas.

Les Cardi sont impatients de pouvoir user d’un de leurs nouveaux droits : voter dimanche 20 juin prochain. 

Quelques chiffres

Au 31 mai 2021, au niveau national, 11 893 demandes de naturalisation ont été déposées au titre de la reconnaissance covid. Parmi ces demandeurs, on retrouve des travailleurs en première ligne, ainsi que leurs conjoints et leurs enfants mineurs. Sur ces 11 893 demandes, 5 887 personnes ont acquis la nationalité française (5 389 naturalisations et 498 procédures déclaratives). En Moselle, également au 31 mai 2021, 111 demandes de reconnaissance covid ont été déposées dans le département. 71 personnes ont acquis la nationalité française via ce dispositif.


Dans le reste de l'actu...

Farébersviller : Un mur digital et une plaine de jeux pour enfants viennent d'arriver au B'FUN Park

il y a 1 h 28 min

Test des dispositifs d'alerte en Allemagne : les frontaliers pourraient être concernés

il y a 13 h 48 min

L'agglomération de Sarreguemines subventionne les trajets domicile-travail en covoiturage

il y a 19 h 1 min

Les députés de Saint-Avold et Forbach interpellent le ministre de l'Economie au sujet de la désindustrialisation de la Moselle-Est

il y a 22 h 37 min

Forbach : Faut-il encadrer les influenceurs ? La réponse des jeunes du collège Pierre Adt

il y a 23 h 40 min

Après le choc du cambriolage de son salon de thé à Sarrebruck, le gérant Julien Froehlich témoigne

il y a 1 jour 14 h 56 min

Pas de neige prévue ces prochains temps en Moselle-Est et en Alsace-Bossue, mais attention aux chaussées glissantes

il y a 1 jour 20 h 6 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLes Jeudis de Noël reviennent à Rohrbach-lès-Bitche

il y a 1 h 20 min

Flash InfoIl y a du nouveau pour Noël au parc Walygator de Maizières-lès-Metz 

il y a 1 h 20 min

Flash InfoUne course des pères et mères Noël aura lieu samedi à Forbach 

il y a 1 h 21 min

Flash InfoLisa Dann sera en concert au mois de janvier à Sarreguemines

il y a 1 h 21 min

Flash InfoMetz handball est le leader incontestable du championnat 

il y a 1 h 22 min

Flash InfoL’usine de panneaux photovoltaïques REC ne devrait finalement pas voir le jour à Hambach

il y a 15 h 46 min

Flash InfoLes supporters du Maroc ont fait exploser leur joie hier soir dans la région 

il y a 23 h 49 min

Voir toute l'actu