Sport

Sarrebourg : le volley assis,
facteur d'inclusion et de mixité


par Cédric Kempf
lundi 4 octobre 2021 à 05:06

Sarrebourg : le volley assis, <br />
facteur d'inclusion et de mixité

Que vous soyez valide, handicapé physique ou mental, vous êtes le bienvenu au volley assis de Sarrebourg

Inclusion, mixité et accessibilité, voici les valeurs que veut transmettre Stéphane Girodat, le président et fondateur du volley assis. Cédric a assisté à un entrainement.

Son N°1 - Sarrebourg : le volley assis, facteur d'inclusion et de mixité

On y va, premier exercice, on se redresse, on a le smile sur le visage !

L’équipe du volley assis rassemble. Pendant 1h30, les différences sont oubliées. Dans le groupe, il y a des personnes trisomiques, des handicapés physiques et des valides. Une séance néanmoins adaptée avec des jeux adaptés.

Là, l'objectif c'est bien sûr la passe haute, mais travailler sur le temps de réaction, on donne un signal, ce qui permet pour eux de savoir la mise en mouvement.

Et chacun s’entraide.

Julie est en situation trisomique mais elle a réfléchi en se disant "attends je vais lui faire un signe, vas-y avance".

Stéphane cherche le meilleur chez chacun. Ilker et Bernard, réticents au début, prennent donc du plaisir à venir.

Oui, ça me fait du bien parce je joue, c'est pas dur, c'est facile - Bernard

J'ai retrouvé de la condition physique, avant je montais un immeuble de 3 étages, j'étais essoufflé. Maintenant, je peux monter tout en haut de la Tour Eiffel, ça va tout seul - Ilker

Le volley a des vertus thérapeutiques et sociales qui peuvent parfois faire des miracles.

Par exemple Guillaume, accidenté de la route en 2007, les médecins lui ont dit "tu ne marcheras plus de ta vie". Ce soir, il est arrivé en marchant, il pratique. Au départ, il était en fauteuil et après en déambulateur.

Stéphane a créé le club de ses rêves. Il peut compter jusqu’à 50 licenciés dans son équipe de volley assis. Et il a même entrainé l'équipe de France pendant 3 ans. Néanmoins, il reste encore des efforts à faire.

Je lisais partout "le volley assis est un sport dégradant pour les personnes handicapées", il était pas reconnu en France alors qu'il est paralympique depuis 1980.

L’objectif maintenant est de faire connaître ce sport chez les plus jeunes dans les écoles. Pour ceux qui voudraient essayer, le rendez-vous est donné tous les mercredis à 18h15 au gymnase du Cosec à Sarrebourg.

Le volley assis c'est trop super ! (ndlr : cri de guerre de l'équipe)