Les Restos du cœur lancent un centre itinérant en Moselle-Est - Radio Mélodie

Société

Les Restos du cœur lancent un centre itinérant en Moselle-Est


par Margot Benabbas
mardi 23 novembre 2021 à 07:40

C’est aujourd’hui que démarre la 37ème campagne hivernale des Restos du cœur. Une campagne particulièrement importante alors qu’on sait que la crise du Covid-19 a aggravé la situation des plus précaires.

Son N°1 - Les Restos du cœur lancent un centre itinérant en Moselle-Est

Brigitte Busolini, présidente des Restos du cœur de Moselle Est

Est-ce que c’est également le cas en Moselle-Est ? Le nombre de bénéficiaires a-t-il augmenté avec la crise ?

Il n'a pas augmenté beaucoup mais on a un nouveau profil de personnes accueillies qui viennent nous rejoindre. 

Pour aider les personnes dans le besoin vous lancez une nouveauté aujourd’hui, il s’agit d’un centre itinérant. De quoi s’agit-il ? Où va-t-il se rendre ? Qu’est-ce qu’on va y retrouver ?

Ce centre itinérant c'est un camion qui sera aménagé. Pour le moment on l'attend encore, donc là on va fonctionner avec un ancien camion. Il sera aménagé pour aller au plus près des personnes qui ont des problèmes de mobilité, comme partout en France. Cette fois c'est nous qui nous approchons d'eux et on va essayer de toucher plus de gens dans le besoin. C'est un projet qu'on a en commun avec les Restos du cœur Moselle-Ouest donc c'est un centre qui va se promener dans toute la Moselle. 

Il y aura l'aide alimentaire bien sûr, c'est pour ça que les bénéficiaires viennent en premier, mais ensuite on va proposer aussi toutes les autres aides à la personne. Déjà là, on a fait des inscriptions à Sarralbe, puisqu'on sera jeudi à Sarralbe, on a déjà des personnes intéressées par le micro crédit, le conseil budgétaire et différentes aides. 

Les Restos du cœur c’est de l’aide alimentaire mais pas seulement. Cette campagne hivernale c’est aussi l’occasion de rappeler vos autres missions. Quelles sont-elles ? Comment accompagnez-vous les personnes précaires au quotidien ?

On essaye de répondre à tous leurs besoins que ce soit l'apprentissage du Français, les besoins sur la santé, le logement. Mais aussi le soutien à la recherche d'emploi. La justice etc. A chaque fois qu'une personne accueillie expose ses problèmes on essaye de trouver une solution. On a des spécialistes : spécialiste du micro-crédit, spécialistes pour la justice, des avocats qui interviennent, on fait des bilans de santé... on répond comme on peut. 

Avez-vous besoin de bénévoles ?

Oui, bien sûr, on a besoin de bénévoles. Avec la crise du Covid on en a perdu quand même quelques-uns surtout parmi les plus anciens ou les plus fragiles donc bien sûr qu'on a besoin de bénévoles et on accueille de nouveaux profils, c'est pour ça qu'on a des centres ouverts les samedis. On essaye de s'adapter aussi pour accueillir des gens qui travaillent, des bénévoles, toutes les sortes de profils.

Il y a douze centres de Moselle-Est qui se trouvent à Bitche, Farébersviller, Faulquemont, Forbach, Freyming-Merlebach, L’Hôpital, Morhange, Saint-Avold, Sarrebourg, Sarreguemines, Stiring-Wendel et Schorbach. 


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.