Stiring-Wendel : un ancien militaire propose de s’initier au tir virtuel - Radio Mélodie

High-tech

Stiring-Wendel : un ancien militaire propose de s’initier au tir virtuel


par Camille Bazin
mercredi 1 décembre 2021 à 04:40

Christophe Bilien a créé l’Association Lorraine de Tir Virtuel. Grâce à un simulateur venu des Etats-Unis, il initie le grand public au tir, mais propose également des entraînements pour les forces de l’ordre.

Son N°1 - Stiring-Wendel : un ancien militaire propose de s’initier au tir virtuel

Arme de simulation en main, Christophe Bilien nous fait la démonstration des nombreux exercices et scénarios que propose Laser Shot un simulateur venu des Etats-Unis.

Le simulateur propose un peu plus de 300 exercices différents sur le tir sportif et vous avez 900 scénarios de mise en situation pour les forces de l’ordre.

 

Avec son association Lorraine de Tir Virtuel, ce policier de métier s’adresse au grand public, mais aussi aux forces de l’ordre qui voudraient s’entraîner ou pour des problèmes plus profonds.

Aujourd’hui, le stress post-traumatique est une maladie très importante et qui frappe de plus en plus les forces de l’ordre. Les Américains, qui ont toujours eu une avance sur nous, ont développé ce produit pour l’entrainement, mais aussi pour aider les collègues à revenir sur la voie publique et à reprendre confiance en eux avec un outil qui ne risque pas de blesser d’autres collègues.

Si c’est l’association qui exploite le simulateur, c’est le dirigeant de la société JMP sécurité, Jean-Marie Pirinu, qui a investi.

Je l’utilise également pour mon centre de formation quand on a des stagiaires qui entrent dans la sécurité. C’est très compliqué, mais certains agents de sécurité peuvent avoir un port d’arme. Souvent, c’est le client qui en fait la démarche par exemple une bijouterie qui s’est faite cambrioler à 4 reprises pourrait très bien demander un agent armé.

Des simulations plus vraies que nature

Exceptionnellement, Christophe nous a laissé voir une simulation réservée aux forces de l’ordre. Dans ces cas-là, l’exercice va plus loin qu’apprendre à viser des cibles. Les policiers se retrouvent confronter à des vidéos où plusieurs choix s'offrent à eux. 

Le simulateur, c’est aussi de la simulation « no shoot ». Le but, c’est de savoir et d’analyser. On n’est pas à la fête foraine on est vraiment sur un outil pédagogique.

Les réservations pour accéder au simulateur de tir ouvriront le 3 décembre. 

Contact :

contact.altv57@gmail.com

06 82 06 72 18


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.