Politique

Forbach : la ministre chargée de la ville en visite au Wiesberg


par Camille Bazin
lundi 10 janvier 2022 à 17:12

Nouvelle étape dans le cadre de la réhabilitation du quartier du Wiesberg à Forbach. Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la ville, était en visite ce lundi 10 janvier dans le quartier pour constater les aménagements à réaliser. Un programme initié sous la mandature de Laurent Kalinowski, repris par le maire Alexandre Cassaro.

Son N°1 - Forbach : la ministre chargée de la ville en visite au Wiesberg

19 immeubles détruits pour une ouverture vers la ville

Manteaux bien fermés, la ministre Nadia Hai suit le maire dans une déambulation dans le quartier du Wiesberg. Premiers arrêts avec les bailleurs Moselis et CDC Habitat Sainte-Barbe pour voir les différents immeubles qui seront détruits.

Démolir pour ouvrir le Wiesberg sur la ville et offrir plus de lieux de vie aux habitants, c’est l’objectif du maire de Forbach, Alexandre Cassaro. Une vingtaine de bâtiments vont être détruits dont 6 des 7 tours bleues, symbole du quartier.

Nous prévoyons une ouverture du quartier avec la démolition de 5 bâtiments qui permettront d’enrayer l’effet de muraille et de créer cette ouverture vers le centre-ville. Il y aussi 6 tours paraboliques sur 7 qui sont prévues à la démolition. Nous souhaitons conserver une tour parabolique pour conserver le témoignage d'Émile Aillaud. Enfin, s’agissant des tours cintrées nous souhaitons en conserver 2 sur 8 toujours pour conserver ce témoignage. Il y a aussi quelques démolitions qui sont prévues place des Tilleuls, car nous souhaitons aménager un nouveau parvis aux abords de l’église et on veut en faire une véritable place du marché, une place des fêtes, une place qui amènera de la vie dans le quartier.

 

Transformer la place des Tilleuls en une place des fêtes
La quasi-totalité des immeubles qui doivent être détruits ont déjà été vidés. Les occupants ont été relogés. 

La réhabilitation du Wiesberg passera aussi par la sécurité et la réussite éducative des jeunes. La ministre a ainsi eu l'occasion de visiter l'école Louis Houpert qui bénéficiera aussi de travaux de rénovation. Le maire veut aussi, par le décloisement du quartier lutter contre le trafic de stupéfiants. 

Un programme sur 10 ans

Le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), avait débuté sous l’ancienne mandature, un projet qui prend du temps, mais ce n’est pas étonnant selon Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la ville venue ce jour pour constater l’ampleur des aménagements à réaliser.

On ne transforme pas un quartier en claquant des doigts. Le gouvernement a débloqué des moyens sur la rénovation urbaine. Nous avons même amplifié le programme tel qu’il avait été voté en 2014 [ndlr : le budget de l’ANRU est passé de 5 milliards d’euros en 2014 à 12 milliards aujourd’hui], c’est pour servir les élus dans leurs projets et les habitants dans leur quotidien en répondant à des enjeux sécuritaires, économiques et éducatifs.

Une présentation du projet à l’ANRU est prévue au mois de mai. À partir de là, il devrait être possible de chiffrer le montant de la réhabilitation. Pour voir le nouveau Wiesberg, il faudra encore patienter quelques années…