Environnement

La centrale photovoltaïque de Sarreguemines a été inaugurée par les élus et Total Energies


par Cédric Kempf
mardi 26 avril 2022 à 05:04

Mise en service en septembre 2021, elle est installée à côté de la déchetterie professionnelle. Un projet né dans le cadre du Plan Climat de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences.

Son N°1 - La centrale photovoltaïque de Sarreguemines a été inaugurée par les élus et Total Energies

C’est sur un ancien site d’enfouissement de déchets qu’a été installée cette centrale solaire. 8 hectares au total sont utilisés. Alexandre Morin est le directeur des activités renouvelables chez Total Energies.

On a une installation d'une puissance de 4.7 MWc qui va produire 5 Mégawatt-heures par an d'électricité renouvelable. On est à peu près à 12 000 panneaux sur cette surface.

Pour faire plus simple, qui va bénéficier de cette électricité qui va être injectée dans le réseau local ?

L'équivalent de la production injectée sur le réseau correspond à la consommation de 15% de la population sarregueminoise, c'est-à-dire 3200 personnes.

Une énergie propre pour un coût final de 4 millions d’euros, dont 550 000 euros par des investisseurs privés via un financement participatif. Mais est-ce que ça vaut le coût pour un territoire qui se situe dans le Nord-Est ?

On peut faire de l'électricité et produire de l'électricité partout, même quand vous êtes dans des régions qui font 1000 à 1100 heures d'ensoleillement par an, vous arrivez à produire aujourd'hui de l'énergie, à un prix qui est compétitif.

La CASC, avec son président Roland Roth, ne cesse d’investir dans les énergies renouvelables comme l’hydrogène ou ici le solaire.

Les événements actuels nous le montrent bien, je crois qu'il faut se défaire progressivement de nos énergies actuelles pour aller vers un renouvellement, c'est ce que nous essayons de faire progressivement; c'est un long chemin.

D’autres projets sont en cours de réflexion.

Nous recherchons des endroits qui peuvent difficilement être utilisés autrement, et qui en plus, ne provoquent pas de nuisances visuelles à ceux qui habitent autour.

Cette centrale permettra d’éviter le rejet de 273 tonnes de Co2 soit 3.7 millions de kilomètres pour un trajet en voiture. Une autre centrale similaire a vu le jour à Hesse, près de Sarrebourg.