Environnement

Nousseviller-Saint-Nabor : ils vont à l'école à vélo pour la bonne cause


par Cédric Kempf
mardi 17 mai 2022 à 05:06

Dans l’agglomération de Forbach, 11 établissements scolaires participent ce mois-ci à l’opération « À l'école, j'y vais autrement ! »

Ce défi régional, soutenu par l’ADEME, a pour but d’inciter les habitants et les publics scolaires du Grand Est à tester de nouvelles solutions de déplacement durables. Un défi sur 3 semaines aux multiples enjeux.

Son N°1 - Nousseviller-Saint-Nabor : ils vont à l'école à vélo pour la bonne cause

Entre le 2 et le 20 mai, les professeurs notent de quelle façon leurs élèves sont venus à l’école. Frédéric Schille est le directeur.

Tous les matins, les enseignants sont responsables de comptabiliser les enfants qui sont venus, soit à pied, soit à vélo; ce sont les deux moyens de transport qui ont été le plus retenus par les enfants. Chaque semaine, on note le nombre de kilomètres qui ont été réalisés.

Un défi à divers objectifs comme celui d’aider des associations comme nous l’explique le maire Grégory Michels.

Tous les nombres des kilomètres totaux parcourus par les élèves seront convertis en euros, et ces euros-là, seront distribués à des associations caritatives.

Mais il y a aussi différents enjeux.

On n'oublie pas la santé des enfants, plutôt que de s'asseoir dans un véhicule et d'être transportés, ils mettent leur corps en mouvement et donc ça participe à leur bonne santé. Il y a aussi l'aspect de l'éducation routière. - Le directeur

On préserve aussi la planète et on lutte à notre façon contre le réchauffement climatique. - Le maire

Venir autrement à l’école plait aux enfants comme Léo en classe de CM1 et Mathis qui est en CM2.

Parce que c'est bien de ne pas polluer quand on va à l'école. - Léo

Ben oui ça motive parce que j'aime faire du vélo et je veux gagner un prix avec des crayons, des sacs et des feuilles. - Mathis

Les meilleures élèves seront récompensés. A Nousseviller, 95% des élèves jouent le jeu.

Après deux semaines de participation, l'école totabilise pas moins de 500 kilomètres de déplacements propres, donc c'est autant de CO2 évité.

Il ne reste plus quelques jours pour augmenter le kilométrage mais les enfants sont invités à faire perdurer cette initiative pour la planète.