Faits Divers

Freyming-Merlebach : 4 mois de prison ferme pour celui qui a tué et dépecé son chat


par Cédric Kempf
vendredi 4 novembre 2022 à 20:00

4 mois de prison ferme pour celui qui a tué et dépecé son chat

Après avoir été interpellé ce jeudi matin au domicile de sa mère, Maxime a été jugé en comparution immédiate ce vendredi après-midi au tribunal de Sarreguemines. Il était poursuivi pour acte de cruauté et sévices sur animaux ayant entrainé la mort.

Rappel des faits 

C'est dans une vidéo publiée sur le réseau social Snapchat et envoyée à un ami que l'on découvre l'horreur commise par ce jeune homme de 20 ans. Alors qu'il venait tout juste de récupérer un chat, prénommé Oggy,  il a décidé de mettre un terme à ses jours, après avoir découvert au réveil que l'animal avait déféqué un peu partout dans son appartement. Maxime aurait agi dans un excès de colère.

 Je l’ai immobilisé avec le pied et je lui ai tiré une balle dans le crâne avec un fusil à plombs. Le chat bougeait encore alors je l’ai frappé avec la crosse de l’arme. »

S'en est suivi l'envie de dépecer l'animal tout en se filmant avec une musique de fond. Cette vidéo envoyée à un ami a fait le tour des réseaux sociaux et a choqué la toile. 

Lors de la persquisition chez lui, les enquêteurs ont retrouvé plusieurs couteaux, deux fusils, une arme de poing et une batte de baseball. Dans son portable, ils ont également découvert plusieurs vidéos d'animaux morts et une recherche Internet "chat décapité en Moselle".

Le chat a été retrouvé chez lui dans un sac plastique, coupé en plusieurs morceaux.

Un profil inquiétant 

Lors de son procès, Maxime, 20 ans, a reconnu avoir du mal à s’attacher aux gens ou aux animaux hormis sa famille. Il a alors expliqué qu’il avait pris un chat parce qu’il se sentait seul et qu’il voulait savoir s’il pouvait ressentir quelque chose en présence d’un être vivant. Dans son enfance, Maxime avoue avoir tué 3 chats avec des pierres, et plus récemment, tué un pigeon avant de le manger. Sa facilité a dépecé les animaux s'explique par le fait qu'il a une formation de poissonnier.

Le chat est un morceau de viande pour moi. Je ne ressens rien pour l’avoir tué mais je regrette la vidéo.

A la question, s'il pourrait en faire de même avec des êtres humains, il répond :

Si je pouvais oui, mais je sais que ça pourrait m'entrainer au tribunal.

Le jeune homme a regardé récemment la série à succès Dahmer mais nie qu'elle ait eu une influence sur son acte. Lors de sa prise de parole, il explique également savoir "qu'il ne faut pas maltraiter un chat", mais affirme ne pas savoir "qu'on ne pouvait pas tuer un chat".

Une froideur extrême 

Maxime a été vu par un psychiatre du CHS de Sarreguemines lors de sa garde à vue. Un entretien inhabituel, de 2h30, qui a fait ressortir plusieurs points. Selon le spécialiste, Maxime est froid, distant et amusé de ce qu'il a fait. Il souffrirait d'un trouble grave de la personnalité dyssociale, avec des penchants sadiques. Le psychiatre parle également de dangerosité socio-criminelle et d'une difficulté pour se réadapter au monde d'aujourd'hui en cas de réinsertion. Néanmoins, il précise que le jeune homme ne souffre pas de maladie mentale et n'a pas sa place en hôpital psychiatrique.

Une cause animale à défendre

5 associations défendant la cause animale se sont portées partie civile dans cette affaire : la SPA, 30 millions d'amis, la fondation Brigitte Bardot, la fondation Assistance aux Animaux et l'association Stéphane Lamart.

A tour de rôle, les avocats ont pris la parole pour dénoncer "des faits inacceptables", "une cruauté gratuite" et "une vidéo insoutenable". Ils ont également demandé à ce que Maxime ne puisse plus détenir d'animal à vie et ont réclamé au total 7000 euros de dommages et intérêts.

De son côté, le substitut du Procureur de la République a requis 3 ans de prison dont 1 avec sursis, une obligation de soins, l'interdiction de posséder un animal et payer les sommes dues. Dans sa réquisition, il a expliqué :

Il faut neutraliser le risque criminologique. Il s'agit d'un homme à la froideur extrême avec un risque puissant de récidive. Il lui faut un encadrement musclé

Pour l'avocate de la défense, les juges "ne doivent pas céder à l'opinion publique et aux médias". Elle a également expliqué que les personnes qui font ce genre de choses ne deviennent pas automatiquement des tueurs en série. 

Une peine jugée décevante

Le procès aura duré au total 3 heures. Maxime écope de 10 mois d'emprisonnement dont 4 mois ferme avec mandat de dépôt, une obligation de soins, une obligation de travailler, et l'interdiction de détenir un animal à vie.

Il devra également verser 400 euros de dommages et intérêts à chaque association.

Pour Maître Laure Vayssade, avocate au Barreau de Paris qui représentait l'association Stéphane Lamart, on s'attendait à une peine plus sévère.

Son N°1 - 4 mois de prison ferme pour celui qui a tué et dépecé son chat

Effectivement, on était sur des réquisitions qui portaient sur 3 ans, là, on est sur 10 mois. Après, la difficulté, c'est que l'on est surtout sur un jeune qui rencontre beaucoup de difficultés, avec des craintes très légitimes sur ce qu'il risque de se passer par la suite, au regard de son profil psychologique. Par contre, s'agissant simplement de la cause animale, effectivement, la décision est assez décevante, alors qu'on se satisfaisait grandement des réquisitions de monsieur le substitut du Procureur. Pour l'association Stéphane Damart que je représente, c'est un des dossiers les plus graves qu'on a à traiter cette année.

Maître Cathia Piga, avocate au Barreau de Sarreguemines, défendait la fondation Brigitte Bardot. Elle a été marquée par la personnalité du coupable.

Son N°2 - 4 mois de prison ferme pour celui qui a tué et dépecé son chat

Effectivement, c'était perturbant. C'est quelqu'un qui explique son geste de manière froide, méthodique. Il n'exprime pas de sentiment pour Oggy, et c'est important aussi de porter la parole d'Oggy. C'est important pour nous que ces faits-là ne soient pas impunis, parce qu'un chat, ce n'est pas comme un rat, comme on a pu le dire à l'audience, c'est important de défendre tout type d'être, quelle que soit la forme de vie.

A la fin de l'audience, Maxime a été conduit directement par les forces de l'ordre à la maison d'arrêt de Sarreguemines où il va passer les 4 prochains mois.


Dans le reste de l'actu...

L’interprète de Nellie Oleson dans ''La Petite Maison dans la prairie'' sera à Sarre Union le 24 mars prochain

il y a 3 h 18 min

Les évènements à ne pas manquer ce week-end

il y a 4 h 25 min

Sarreguemines : A bout, les agriculteurs tirent la sonnette d'alarme et réclament des aides de l'Etat

il y a 16 h 25 min

L’EHPAD de Puttelange-aux-Lacs doit se moderniser et se diversifier pour répondre à la demande

il y a 19 h 13 min

Morhange : Le domaine de la Mutche va bientôt devenir CapFun

il y a 1 jour 1 h

L’emploi salarié se porte bien dans le Grand-Est

il y a 1 jour 1 h 22 min

Bénestroff : La ''Toque Blanche'' devient ''Toque & Passion" pour donner un nouveau souffle au restaurant

il y a 1 jour 7 h 49 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa Moselle et le Bas-Rhin sont en vigilance jaune neige et verglas ce matin

il y a 7 h 3 min

Flash InfoAmateurs de vin, c’est à Faulquemont qu’il faudra se rendre ce week-end

il y a 7 h 51 min

Flash InfoLes apprentis du centre de formation Bernard Stalter à Eschau vont tenter de battre un record du monde ce dimanche

il y a 7 h 58 min

Flash InfoUne habitante de Sarreguemines a fêté ses 103 ans hier !

il y a 8 h 39 min

Flash InfoCe matin vous ne pourrez pas vous garer au parking du Carré Louvain de Sarreguemines

il y a 8 h 40 min

Flash InfoLes agriculteurs de Moselle ont manifesté devant Les sous-préfectures de Sarreguemines, Forbach et Sarrebourg

il y a 8 h 41 min

Flash InfoL’académie de Nancy-Metz va perdre des élèves à la rentrée prochaine

il y a 1 jour 2 h 4 min

Voir toute l'actu