Hambach : Près de 200 emplois attendus avec l'implantation de la société Weerts sur l'Europôle 2


par Cédric Kempf
lundi 2 octobre 2023 à 08:30

Près de 200 emplois attendus avec l'implantation de la société Weerts sur l'Europôle 2

Après Holosolis, la CASC annonce maintenant l’implantation de la société Weerts sur l’Europôle 2 de Sarreguemines.

Son N°1 - Près de 200 emplois attendus avec l'implantation de la société Weerts sur l'Europôle 2

Roland Roth, président de la Communauté d'Agglomération Sarreguemines Confluences

Une bonne nouvelle pour le territoire de la CASC, après Holosolis, c'est le groupe Weerts qui va s'installer. C'était un vrai travail en sous-marin puisque l'annonce a été faite en fin de semaine dernière ? 

Oui, c'est le résultat d'une année de travail. Nous avons démarré nos concertations et nos discussions au mois d'avril 2022, avec de nombreux contacts. Nous sommes tombés d'accord il y a quelques jours sur une réservation de la part de cette entreprise belge, sur une parcelle de l'Europôle 2. 

C'est quel type d'entreprise ? 

C'est une entreprise de logistique. Ils ont en réalité plusieurs activités différentes, mais pour nous ce sera essentiellement de la logistique. C'est une entreprise d'assez grande envergure, une entreprise familiale qui emploie dans différents pays européens 800 personnes, ce n'est donc pas une petite unité. Ils sont donc intéressés par notre Europôle, un intérêt qui ressemble à celui d'autres investisseurs. Nous sommes, il faut le rappeler, extrêmement bien placés.

Combien d'emplois en plus pourraient se rajouter sur ce territoire après l'annonce du projet d'Holosolis ?

Nous avons aujourd'hui une fourchette pour cette entreprise-là, qui est de 150 à 200 emplois qui pourraient être créés par cette unité. Ça se rajoute aux 1700 qui seront créés à côté, ce qui n'est pas loin des 2000 emplois sur le site, c'est extrêmement intéressant pour le territoire.

Est-ce que cette arrivée a un lien avec Holosolis ou il s'agit de deux signatures complètement différentes ?

Ce sont deux signatures complètement différentes. Bon, il y a eu un petit lien avec Holosolis, parce qu'en matière de terrain, l'une des plateformes, la plus petite, aurait pu être destinée à Weerts, mais comme Holosolis souhaitait avoir une surface de 50 hectares, nous avons accepté donc de vendre à Holosolis de vendre les deux parcelles, l'une de 35 et l'autre de 15. Nous avons aussi promis à Weerts de s'installer en face, sur une plateforme qui demande à être traitée.

150 à 200 emplois... Est-ce que vous avez d'autres chiffres à nous donner, en termes d'investissement, en termes de surface ? 

L'investissement sera à hauteur d'une trentaine de millions d'euros. L'objectif pour l'investisseur est de créer un bâtiment qui tournera autour de 57 000 m², c'est donc une unité relativement importante. Il y aura une partie bureau et une partie hall. Tel qu'on les connaît, et on a appris à les connaître au fil des discussions, ils sont très proches, et c'est important, du respect total de l'environnement. Ils veulent créer une usine verte, et c'est ce qui nous a attiré également. Sur cet Europôle, nous sommes totalement dans la transition énergétique, nous sommes dans le respect environnemental, donc ça allait très bien avec le reste.

Quelles sont les échéances ? 

Il est prévu de procéder aux fouilles archéologiques cette année encore, donc avant la fin de l'année les fouilles devraient être faites. Si le résultat est négatif, si l'on ne trouve rien de particulier à ce moment-là, je pense que les travaux de terrassement pourront démarrer au printemps prochain. En même temps, cette entreprise va avancer dans l'élaboration de son projet sur le papier, pour avoir un permis de construire à déposer. Il faudra administrativement s'occuper, comme d'habitude, des dossiers en matière d'autorisation. Ce sera fait en parallèle, et dès que ce sera réglé, ils pourront démarrer la construction sur leur parcelle de 11 hectares.

L'ouverture pourrait être envisagée quand ?

Difficile à dire aujourd'hui, puisqu'on n'est jamais à l'abri d'un retard dans ce type d'opération. Il faut compter à partir de maintenant 2 ans, donc fin 2025, par exemple, je peux imaginer que ça pourrait fonctionner.


Début d'aprèm
vague3 vague2 vague1

Musique, actu, jeux, bonne humeur...


Ecoutez en direct :
Début d'aprèm

Dans le reste de l'actu...

Saint-Avold : Le salon de l’arme ancienne est de retour à l’Agora

il y a 2 h 23 min

Stiring-Wendel : Des spectacles et des concerts pour le 27ème festival de l’été

il y a 3 h 32 min

Saint-Avold : Plusieurs projets pour la reconversion verte de la centrale Emile Huchet

il y a 4 h 34 min

Pronostics hippiques du vendredi 19 juillet 2024

il y a 7 h 2 min

Votre patrimoine préféré : La vie en autarcie des soldats mosellans dans l'ouvrage du Simserhof

il y a 7 h 13 min

Mozhell Open Air : le festival de métal mosellan se prépare

il y a 7 h 26 min

Festivals, fêtes d'été et salons, nos idées de sorties du week-end

il y a 7 h 36 min

Voir toute l'actu

Flash InfoDes cyanobactéries ont été repérées dans le port de Saverne

il y a 5 h 54 min

Flash InfoPour bien préparer la rentrée, la ville de Forbach organise des sessions gratuites de soutien scolaire

il y a 5 h 57 min

Flash InfoLe Racing Club de Strasbourg va devoir trouver un nouvel entraîneur pour la saison prochaine 

il y a 6 h 11 min

Flash InfoLa région connaît un épisode de forte chaleur jusqu’à dimanche 

il y a 6 h 12 min

Flash InfoLe maire de Metz ne fera finalement pas appel de sa condamnation pour prise illégale d’intérêt 

il y a 6 h 13 min

Flash InfoL’agglo de Saint-Avold propose des aides pour l’achat d’un vélo à assistance électrique 

il y a 1 jour 7 h 11 min

Flash InfoLe MozHell Open Air a lieu ce week-end à Insming 

il y a 1 jour 7 h 15 min

Voir toute l'actu

Un site fièrement propulsé par