Actualité


Prolifération des guêpes : ne leur déclarez pas la guerre !

Prolifération des guêpes : ne leur déclarez pas la guerre !

Photo : Pixabay

Difficile en ce moment de ne pas les voir débarquer lorsque l’on fait un repas sur sa terrasse ou un pique-nique à l’air libre. Les guêpes nous semblent de plus en plus nombreuses été après été. Difficile de savoir si le nombre de ces insectes augmentent car aucune statistique n’existe. Mieux les connaitre peut faciliter la cohabitation, tour d’horizon avec Albert Becker, Président de la fédération des apiculteurs de la Moselle.

Pourquoi elles ne sortent qu’en été ?

Les guêpes sont des insectes sociaux, c’est-à-dire qu’elles vivent en colonie avec des reines, des ouvrières et des mâles. Un nid est fondé au printemps par une reine et ce n’est qu’entre août et septembre que les nombres maximaux de guêpes est atteint avec parfois 1000 à 1500 individus, c’est là où on en voit le plus.

Pourquoi elles s’en prennent à mon melon ?

Contrairement à l’abeille, la guêpe va en effet venir vous voir lorsque vous mangez en extérieur. Elle peut aussi s’infiltrer chez vous pour se poser sur vos plats ou aller faire un tour vers vos fruits. Ce que recherche la guêpe à ce moment-là, c’est le sucre.

À noter aussi que la guêpe, en cherchant du sucre, aide l’abeille. Seule la guêpe arrive à percer la peau des fruits, ce que ne sait pas faire l’abeille. Elle peut ensuite prendre le sucre d’un fruit lorsque la guêpe a fait un trou.

Une abeille c’est gentil, une guêpe c’est méchant !

Jamais une guêpe ne vous attaquera sans raison, elle ne pique que si elle se sent menacée. Évitez donc les gestes brusques quand certaines d’entre elles sont là. Si vous voyez un nid, faites très attention car les ouvrières sont programmées pour défendre les larves, et le font dès qu’elles identifient un intrus. Et cela bien souvent en s’y mettant à plusieurs, car une guêpe en alerte émet des phéromones qui mobilisent ses congénères. Ne détruisez un nid que s’il est un réel danger, vous verrez plus tard pourquoi… Sachez aussi qu’un nid de guêpes en été disparait à l’automne et n’est pas ensuite réinvesti.

Est-ce que les guêpes sont utiles ?

Mille fois oui. Comme tous les insectes, la guêpe a son utilité au sein de l’écosystème. À la recherche de protéines, elle peut s’en prendre à votre steak ou se nourrir notamment d’insectes. Ses proies vont notamment être les mouches et les moustiques, on ne dit pas non.

Sont-elles menacées ?

À l’instar des abeilles, les guêpes souffriraient de la prolifération des produits phytosanitaires utilisés pour éliminer des insectes dits « ravageurs » qui menacent les cultures agricoles. Les insectes grignotent la plante et sont intoxiqués et tués. Là encore, aucune statistique n’existe pour les guêpes, mais on les soupçonne de connaitre le même sort que les abeilles. Les conséquences pourraient être catastrophiques d’autant que, à moindre échelle que l’abeille, la guêpe pollinise aussi.

Que faire d'un nid de guêpes ? 

Les professionnels de la désinsectisation sont débordés. Le délai d’intervention pour supprimer un nid de guêpes est passé en moyenne de 48 heures à une semaine sur le territoire mosellan. Christophe est pompier professionnel et ancien responsable d’une société spécialisée dans le milieu. Avant de faire intervenir un professionnel chez vous, il faut d’abord se demander si le nid entraine une gêne ou pas.

S’il est nécessaire d’intervenir, il ne faut en aucun cas s’en occuper soi-même. C’est très dangereux, voire mortel parfois…

En revanche, ce qu’il est possible d’enlever soi-même (avec précaution et vigilance toujours) ce sont les débuts de nids de guêpes.

Interventions payantes

Il faut savoir que depuis 2015 en Moselle, la destruction de nids de guêpes par les pompiers est devenue payante. Au départ la note était de 95 euros, depuis 2017, elle est de 150 euros. C’est le Département et le conseil d’administration des sapeurs-pompiers de la Moselle qui ont décidé de faire des économies sur les budgets de fonctionnement. Pour une société spécialisée, comptez en moyenne 90 euros.

Comment soigner la piqûre de guêpe ?

Même s’il faut s’en méfier, la petite bête ne mange pas la grosse. Les piqûres de guêpes ne sont (en général) pas dangereuses. Elles se soignent assez facilement d’ailleurs. Thierry Muller, pharmacien à Sarreguemines.

Pour traiter la douleur et la fièvre, il suffit d’utiliser les médicaments classiques que l’on possède tous. N’oubliez pas aussi de désinfecter, et évitez les aspi-venins.

Méfiance dans certains cas

Même si une piqûre de guêpe n’est pas dangereuse, elle peut l’être si on se fait piquer à la gorge.

Viens le cas aussi de l’allergie.

Julie Chaput

| mercredi 1 août 2018 à 19:00

Actualité

Saint-Avold : presque 1 an après sa disparition, Agnès Robert est bien vivante

21/07/2019

Actualité

RD 674 Saint-Jean-Rohrbach : 2 morts et 2 blessés dans un accident de la route

21/07/2019

Actualité

Saint-Avold : une fille de 9 ans et un policier blessés après la victoire de l'Algérie

20/07/2019

Actualité

Saint-Avold : Il percute une maison avant de se retrouver sur le flanc

19/07/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.