Actualité
Centre de détention d'Oermingen : les syndicats dénoncent un manque de sécurité
Actualité - Publié le lundi 14 janvier 2019 - Temps de lecture : 1 min

Photo : Julie Chaput

Auteur :
Par Julie Chaput

« C’est un ras-le-bol général » ! C’est ce qu’on pouvait entendre ce lundi devant le centre de détention d’Oermingen. Une trentaine de surveillants pénitentiaires en repos se sont mis en grève ce lundi matin. Une grève à l’initiative de la CGT, suivie par le SPS Syndicat Pénitentiaires Surveillants.

Parmi les nombreux motifs de mobilisation : les problèmes de sécurité. Le centre de détention d’Oermingen a pour mission la réinsertion professionnelle, via notamment des formations et des ateliers. Le problème selon Gilles, secrétaire SPS au centre de détention, c’est qu’aujourd’hui des profils non adaptés sont transférés à Oermingen.

0:00
0:00

Philippe, secrétaire CGT ici, confirme. C’est un problème qui ne date pas d’hier.

0:00
0:00

Et donc, accueillir ces profils non adaptés entrainent d’autres problèmes bien plus graves, comme de la violence.

0:00
0:00

De la violence il y en a eu récemment justement. Ecoutez.

0:00
0:00

Pour Philippe, il y a donc un vrai problème de sécurité au sein du centre de détention d’Oermingen.

0:00
0:00

La direction aurait par ailleurs récemment sécurisé la cour de promenade selon les syndicats. Une bonne mesure mais qui est loin d’être suffisante pour le personnel.

 


#actualité #grève #prison #centrededétention #surveillant #pénitentiaire #syndicat #cgt #sps #sécurité #détenu #14janvier2019 #15janvier2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.