Actualité


Céramiques de Forbach : l'inquiétude des salariés

Céramiques de Forbach : l'inquiétude des salariés

Photo : Julie Chaput

C’est l’inquiétude chez Céramiques de Forbach. La société placée en redressement judiciaire n’a pas trouvé de repreneur à temps. Une cinquantaine d'emplois sont menacés.

L’ancien mineur a encore de la voix. C’est devant l’entreprise que Bruno Guillaume, responsable CGT à Forbach s’est adressé à une quinzaine de salariés. Tous sont inquiets pour leur avenir. Ils savent que la liquidation judiciaire est proche.

Ceux qui ont déjà porté plusieurs tonnes de carrelages par jour comme Cédric et Marceau, craignent de ne plus retrouver de travail par la suite. Cédric a 39 ans et travaille ici depuis 2004. Marceau a 64 ans et travaille ici depuis 1991.

On sait que tous ceux qui perdent un emploi, ils ont du mal à en retrouver un aujourd’hui. Pour mes collègues ça va être très dur de retrouver quelque chose car beaucoup ont un certain âge…

Si Marceau parle pour ses collègues, c’est que, lui, est proche de la retraite. Il est surtout là pour les soutenir.

Aujourd’hui, pour Sacha Lenz, le secrétaire du comité social et économique de l’entreprise, la liquidation ne fait plus de doute, et pourrait arriver plus vite que prévu.

Vu qu’il n’y a pas de repreneur et qu’il n’y a pas assez de trésorerie, pour protéger les salariés, l’administrateur a demandé à ce que la procédure de redressement judiciaire soit convertie en liquidation avec effet immédiat.

Une procédure qui pourrait lancer rapidement les démarches de reclassement des salariés.

Une reprise après liquidation ?

Si la liquidation judiciaire est très probable, un dossier de reprise après liquidation est à l'étude. Il s’agit d’une société italienne qui travail également dans la céramique. Elle prévoirait de réinvestir dans de nouvelles machines. "La trésorerie actuelle ne permet pas d'assurer une éventuelle prolongation du redressement judiciaire, l'usine ne produisant plus depuis cette semaine ce constat ne ferait qu'empirer. C'est la raison pour laquelle l'administrateur judiciaire ne semble pas avoir d'autres choix que d'accélérer la procédure de liquidation. Le seul projet de reprise déposé est un projet ambitieux, mais qui s'effectuerait après liquidation. La reprise du personnel pourrait se faire en plusieurs étapes en visant un démarrage de la nouvelle activité sous environ 12 mois", explique le directeur de Céramiques France, Nicolas Lambolez.

Un point coince toutefois. C’est le foncier. Car Céramiques de Forbach n’est pas propriétaire.

Affaire à suivre…

 



 

Julie Chaput

| vendredi 24 janvier 2020 à 12:29 - Mise à jour à 14:12

Actualité

Fond de soutien à l'investissement industriel: 29 entreprises de la région concernées

04/12/2020

Actualité

Lutzelbourg : Les guimauves, une délicieuse histoire de famille

04/12/2020

Actualité

Freyming-Merlebach : Une femme de 82 ans meurt renversée par une voiture

04/12/2020

Jeux

Gagnez une Nintendo Switch !

04/12/2020

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.