Actualité


Deux manifestations débordent à Metz et Sarrebruck

Deux manifestations débordent à Metz et Sarrebruck

Photo : police nationale 57

Les manifestations s'enchainent depuis quelques jours après la mort de Georges Floyd aux Etats-Unis. Une affaire qui en réveille une autre, celle d'Adama Traoré en France.

Les mobilisations que l'on peut voir Outre-Atlantique ont atteint l'Hexagone. Des milliers de personnes se retrouvent un peu partout dans le pays pour dénoncer le racisme et les violences policières.

Hier, 800 personnes se sont retrouvées à Metz pour manifester. Un rassemblement qui a vite débordé devant la Préfecture de la Moselle mais surtout devant le tribunal de Grande Instance puisque le procureur de la République de Metz Christian Mercuri a été légèrement blessé. Il a été victime d'un jet de pierre au visage. Son nez a été touché. 

Le maire de Metz, Dominique Gros, a tenu à réagir suite à cette agression.

Votre personne et le symbole qu'elle représente dans notre République me font considérer cette agression comme grave. Au nom de la Ville de Metz et en mon nom propre, je vous prie de croire à ma parfaite solidarité et à mes vœux de prompt rétablissement.

Plus de 350 projectiles ont été lancés en direction des policiers et gendarmes, le tribunal judiciaire a subi des dégradations. Un policier a été également blessé, 16 personnes ont été interpellées. 

A Sarrebruck, ce sont plus de 2000 personnes qui se sont retrouvées au centre-ville pour la même raison mais aussi pour dénoncer les restrictions sanitaires. Là aussi des débordements ont été constatés devant l'Europa Galerie.

Les policiers ont été victimes de jets de bouteilles, de pavés, de crachats et d'insultes nazis. Un véhicule de police a été endommagé. Un groupe de jeunes masqués a également créé des troubles à l'ordre public à l'intérieur de l'Europa Galerie.

La police de la ville de Sarrebruck invite les témoins à les contacter pour dénoncer ces actes.

Cédric Kempf

| dimanche 7 juin 2020 à 07:21 - Mise à jour à 09:48

Actualité

« Nous allons vers la mort des commerçants », à Sarreguemines les décisions du gouvernement ont du mal à passer

29/10/2020

Actualité

Sarreguemines : les restaurateurs en colère et résignés

29/10/2020

Actualité

Hambach : Le sourire de Nadine comme arme contre le cancer du sein

27/10/2020

Actualité

Altwiller : De la bière artisanale et familiale

27/10/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.