Actualité


Elise et Alessia proposeront bientôt de la vente en vrac à Porcelette

Elise et Alessia proposeront bientôt de la vente en vrac à Porcelette

Elise Mengoni, 32 ans, Alessia Tekeyan, 35 ans sont cousines. Ensemble, elles ont décidé d’ouvrir un commerce à Porcelette : Parent’Vrac. Le concept est dans le nom, c’est un savant mélange entre une boutique de vrac et un café-poussette pour que les mamans puissent se retrouver.

Un projet de famille

Toutes les deux mères de 3 enfants, c’est justement pour leurs progénitures que Elise et Alessia ont décidé d’ouvrir ce commerce. Les explications d'Elise Mengoni. 

On leur montrait une tortue avec une paille dans le nez et tout de suite ils nous ont dit « on veut changer ». Donc on est partie de ce constat là et on s’est dit qu’ici il n’y a rien pour consommer en vrac. Ensuite, pour vraiment pour les [les enfants] allier au projet on s’est dit qu'on allait faire à côté un café-poussette pour qu’il y ait un espace de jeux, pour qu’on puisse aussi transmettre la parentalité, faire des ateliers sur le zéro déchet avec les enfants. Tout le monde sera accepté, les enfants viendront faire les courses avec les parents pour que ce soit les enfants, qui par la suite, quand ils seront adolescents diront « nous aussi on consomme en vrac ».

Dans leur boutique, pas d’emballages, le client devra venir avec ses contenants.

L’idéal c’est de préparer son sac ou son panier avec ses contenants. Donc on prend tous les contenants qu’on a et ensuite on les remplie chez nous. Nous on mettra une étiquette dessus qui indique le poids de ce contenant et vous n’aurez plus qu’à remplir et nous on déduira le poids du contenant à la caisse.

En plus de l’épicerie classique, les deux cousines proposeront toute une gamme de cosmétiques, d’objets réutilisables pour remplacer le consommable et de produits à destination des mamans comme nous l’explique Alessia.

On aura des couches lavables, on aura des jouets en bois, on aura des livres aussi sur tout ce qui concerne le zéro déchet, la parentalité positive etc. On aura également des petits pots bio pour les bébés.

La devise des deux jeunes mamans : « d’abord vrac, ensuite local et enfin bio ». Ces derniers jours elles multiplient donc les rendez-vous avec les producteurs locaux afin de faire une sélection de ce qu’elles mettront dans les rayons.

Une ouverture prévue avant la fin de l’année

Elise et Alessia espèrent pouvoir ouvrir avant la fin de l’année. Maintenant qu’elles ont trouvé le concept, le local, et les produits à mettre en rayon il ne leur manque plus que le financement.

Afin de se faire connaitre elles ont lancé un financement participatif sur mimosa. Un petit plus qui pourra surtout les aider à voir si leur projet intéresse les habitants de la région.

Camille Bazin

| mardi 1 septembre 2020 à 18:41 - Mise à jour à 20:06

Actualité

Cindy Sander : « Au début, je ne me suis pas blindée »

24/10/2020

Actualité

Forbach a rendu hommage à Samuel Paty

24/10/2020

Actualité

Sports : Le programme du week-end !

24/10/2020

Actualité

Farébersviller : Un homme tente de foncer sur un gendarme et prend la fuite

23/10/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.