Actualité


Les entrepreneurs de 2020 (épisode 5) : Jean-René Rohmer installe sa boutique de vélos à Grosbliederstroff

Les entrepreneurs de 2020 (épisode 5) : Jean-René Rohmer installe sa boutique de vélos à Grosbliederstroff

Ouvrir son entreprise, tout plaquer pour changer de vie, c’est le rêve de beaucoup et chaque année ils sont quelques-uns à tenter leur chance. Un pari fou qui semble l’être encore plus cette année, en pleine crise sanitaire. Pour ce cinquième épisode de notre saga consacrée aux entreprises qui ont ouvert en 2020, nous sommes allés à la rencontre Jean-René Rohmer qui vient d'ouvrir la boutique « Cycles Rohmer » à Grosbliederstroff.

Son N°1 - Les entrepreneurs de 2020 (épisode 5) : Jean-René Rohmer installe sa boutique de vélos à Grosbliederstroff

Alors qu'il est auto-entrepreneur depuis 2015, c'est l'année dernière que Jean-René a trouvé le local de ses rêves pour ouvrir son commerce de vente et réparation de vélos.

Mi 2019, qui aurait pensé que les 18 mois à venir allaient s'écouler de la façon dont ils se sont écoulés... 

Avec la crise sanitaire, les travaux ont pris du retard et ce n'est qu'en juillet de cette année que Jean-René a pu ouvrir. Un très mauvais timing, juste après la fameuse ruée sur les volés qu'on a connu à la fin du confinement.

Moi j'ai ouvert au mois de juillet avec quelques vélos en magasin mais pas de réapprovisionnement possible. Il n'y avait vraiment plus rien. Parfois il fallait se battre pour avoir une chambre à air 

Heureusement, l'entrepreneur de 40 ans a rapidement réussi à attirer une clientèle, notamment grâce à sa position stratégique : près de la piste cyclable qui borde la Sarre et du café Côté Canal.

J'ai même déjà dépanné un Breton qui faisait tout un voyage depuis la Bretagne et puis voilà il avait besoin d'un dépannage. Il passait par cette piste cyclable qui fait partie d'une autoroute à vélos 

Depuis l'ouverture, le technicien arrive à se sortir un salaire, même s'il avoue que c'est le strict minimum. Le reste du chiffre d'affaires est réinjecté dans l'entreprise pour se créer un stock et ainsi éviter une rupture de stock au printemps.

C'est une petite boutique. Moi j'ai envie de rester à échelle humaine, à prendre du temps avec les clients. La meilleure gratification c'est quand le client part avec le sourire et vous dit merci

Margot Benabbas

| vendredi 27 novembre 2020 à 04:37 - Mise à jour à 08:39

Actualité

Peltre (Ep.5): Rencontre avec Sylvie et Lucien, chambres d'hôtes à la Ferme de Crépy

23/07/2021

Actualité

Bon Plan : voler comme un oiseau grâce au Fantasticable

23/07/2021

Actualité

Des projets et des nouveautés à Behren-lès-Forbach

22/07/2021

Actualité

Bon plan : Le gigantesque chemin des châteaux forts d'Alsace

22/07/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.