Actualité


À Hundling, une messe presque comme avant

À Hundling, une messe presque comme avant

Les fidèles sont de retour à la messe depuis dimanche dernier. La jauge maximum de 30 personnes a été repensée mercredi. Désormais il faut respecter une règle de deux sièges entre chaque fidèle ou famille et d’une rangée sur deux. Ainsi, plus d’une trentaine de personnes étaient autorisées à l’église de Hundling hier.

Ce dimanche, à la messe du père Christophe Weinacker, tout semble presque normal. Seuls les masques et les distanciations sociales rappellent que la prudence reste de mise.

A l’intérieur de l’église il y a déjà depuis le premier déconfinement un sens de circulation pour qu’on ne se marche pas dessus. Il y a un banc sur deux qui est fermé. Et sur le banc qui est ouvert il convient qu’ll y ait deux places vides entre chaque personne ou entre chaque famille.

Depuis dimanche dernier, l’église peut à nouveau accueillir ses fidèles pour la messe. Et pour Virginie, rien n’a vraiment changé.

On nous donne le produit pour désinfecter les mains et on s’assoit naturellement à notre place, ça s’est fait naturellement.

Père Christophe Weinacker , curé de la communauté de paroisses de Notre dame de l’Espérance

 

Depuis mercredi, la règle de 30 personnes accueillies lors des cérémonies religieuses a été repensée par le gouvernement sur décision du Conseil d'Etat. Un soulagement pour Christophe Weinacker. Les deux places entre chaque personne sont bien respectées. L’essentiel est de ne mettre personne de côté.

À partir du moment où on est autorisés on met tout en œuvre pour pouvoir accueillir les fidèles car l’objectif ce n’est pas que chacun ait sa messe mais qu’on se retrouve ensemble. Et cette distanciation sociale pour nous c’est un vrai défi parce qu’on va justement privilégier les liens avec les autres pour se soutenir. Tout en respectant les distances, on porte son masque, mais la relation de personne à personne est essentielle.

La question de Noël

Malgré tout, la messe est toujours disponible sur internet.

On continue les visio en direct sur Facebook pour permettre aux enfants de la communauté et aux personnes plus âgées de pouvoir nous rejoindre même si le « Jour du Seigneur » sur France 2 fait ça très bien. Il n’empêche que le fait de voir son église et son curé est plus chaleureux qu’une messe plus informelle.

Désormais, si pour le moment tout le monde a pu être accueilli dans l’église de Hundling, la période de Noël s’annonce plus difficile.

La question qui va se poser c’est pour les offices de Noël où là il y a toujours beaucoup de monde qui nous rejoint. Et c’est avec plaisir de les accueillir mais du coup il va falloir trouver d’autres solutions. Et on attend le 15 décembre les nouvelles décisions qui seront prises par le gouvernement pour nous permettre d’accueillir un peu plus de monde encore.

Dans tous les cas, il faudra toujours compter sur le port du masque obligatoire. Un masque dont il a fallu s’habituer depuis le premier déconfinement.

Le masque fait qu’on se voit un peu moins mais il n’empêche que derrière un masque on arrive à voir le sourire des gens et c’est quand même agréable.

Laurie

| lundi 7 décembre 2020 à 05:29 - Mise à jour à 06:15

Actualité

9 tests positifs sur 4500 frontaliers en 3 jours à la Brême d'Or

05/03/2021

Actualité

Un week-end charnière pour les Restos du coeur

05/03/2021

Actualité

Hambach : Altrans s’organise pour satisfaire ses clients sarrois

05/03/2021

Actualité

Faulquemont : Un concours photo pour mettre en avant la beauté du Grand Est

05/03/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.