Actualité


Aggravation de la crise sanitaire en Sarre : L'amitié franco-allemande plus forte que jamais

Aggravation de la crise sanitaire en Sarre : L'amitié franco-allemande plus forte que jamais

À partir d’aujourd’hui et jusqu’au 10 janvier les commerces « non-essentiels » ferment leurs portes en Allemagne. Ça concerne par exemple les salons de coiffure, les magasins de vêtements ou encore de chaussures. Les commerces alimentaires restent ouverts tout comme les drogueries, les stations-services, les magasins de presse ou encore les pharmacies.Pendant cette période, les écoles seront fermées et le télétravail doit être privilégié par les entreprises. Ce mercredi matin Roland Theis, secrétaire d’Etat à la justice et aux affaires européennes dans le Land de Sarre était l’invité du Grand Réveil pour nous parler de tout ça.

Il nous a notamment parlé de la situation sanitaire en Sarre.

Malheureusement oui, la situation en Sarre, comme en Allemagne est sérieuse avec un taux d’incidence de 200 nouveaux cas pour 100 000 habitants par semaine, et une situation qui devient de plus en plus préoccupante dans nos hôpitaux. Le personnel médical, après les longs mois de lutte contre le Covid, est de plus en plus à bout. C’est pourquoi dimanche dernier, la chancelière fédérale a pris quelques mesures clés pour endiguer la pandémie. Sauf pour l’alimentation les magasins seront fermés jusqu’au 10 janvier : les coiffeurs, les écoles aussi.

Concernant les déplacements des Français en Sarre, il a assuré qu’ils étaient toujours possibles et qu’il n’y aurait pas de contrôles. Pareil pour les Allemands qui souhaiteraient se rendre en France.

Non, il n’y aura pas de contrôles, et oui nos amis de France peuvent continuer à se rendre en Sarre dans le cadre de la règle des 24h (On peut rester moins de 24h sans avoir besoin de faire un test PCR). L'objectif est d'assurer le transit transfrontalier de proximité, par exemple pour aller au travail, pour faire des courses, pour aller voir des proches. Aucune attestation n'est requise pour se rendre en Sarre. Les Allemands pourront aussi venir en France sans problème.

Pour les Allemands, se rendre en France c'est possible mais j'appelle au sens civique de tout le monde, ça ne sert à rien si nous fermons les magasins si après les Allemands se rencontrent dans les magasins français. Donc restez chez vous ! Mais juridiquement, c'est tout à fait possible d'aller en France ou d'aller en Allemagne : les frontières resteront ouvertes.  

Les Français prêts à venir en aide au voisin 

En Sarre aussi, la situation est en train de se tendre notamment dans les hôpitaux. Face à ça, le président du conseil départemental de Moselle, Patrick Weiten, assure que nous sommes prêts à aider nos voisins.

S'il doit y avoir la solidarité, il y aura la solidarité. Elle est essentielle. Nous devons nous préserver des deux côtés. L'amitié est profonde et je voudrais dire et répéter à nos amis Sarrois : s'il fallait faire des efforts nous saurions les faire   

Des propos qui ne laissent pas Roland Theis de marbre. Le secrétaire d’Etat à la justice et aux affaires européennes du Land de Sarre est très touché par cette solidarité franco-allemande.

Nous sommes très reconnaissants que la solidarité soit au rendez-vous. D’ailleurs nous avons ce soutien français depuis le début car ce sont des centaines de Français, médecins, infirmières, personnel médical qui permettent à nos hôpitaux de fonctionner et je veux dire merci à tous ceux et toutes celles qui le font chaque jour. Je veux dire un grand merci, de tout coeur à Patrick Weiten, à tous nos amis français de l'offre d'accueil de patients sarrois faite par l'ARS Grand Est cette semaine. Pour l'instant encore nous sommes en capacité de faire face mais c'est important de savoir que nous pouvons compter sur vous et ça montre à quel point la coopération transfrontalière sert à nos concitoyens. L'Europe chez nous, ce n'est pas que des mots mais c'est des gestes concrets qui sauvent des vies.   

Margot Benabbas

| mercredi 16 décembre 2020 à 12:44 - Mise à jour le 17 décembre 2020 à 07:40

Actualité

Nina Kanto, le retour de la ''Lionne''

09/05/2021

Actualité

Un conseiller départemental, à quoi ça sert ?

09/05/2021

Actualité

Attentat déjoué en Moselle : Trois suspects mis en examen

08/05/2021

Actualité

12 500 euros d’aides pour les étudiants sarregueminois

08/05/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.