Actualité


On prend des nouvelles de ... Gaïatrend

On prend des nouvelles de ... Gaïatrend

Photo : Olivier Martzel, directeur général de l'entreprise

L’entreprise Gaïatrend est installée à Rohrbach-lès-Bitche depuis 2008. Elle fabrique et commercialise des liquides pour cigarette électronique. D’année en année, la petite entreprise du Pays de Bitche s’agrandit. Récemment, elle vient même de faire l’acquisition du bâtiment qui abritait l’ancien Lidl.

Une profession reconnue d’utilité publique

Au mois de mars 2020, lors du premier confinement, les produits de vapotage ont été reconnus d’utilité publique par le ministre de la Santé Olivier Véran. Les lieux de production et de vente ont donc pu continuer à travailler même lors des deux confinements. Pour le directeur général de l’entreprise, Olivier Martzel, c’est une victoire.

Il est prouvé récemment, par Santé Publique France, que le vapotage est le meilleur moyen pour sortir du tabac. D’ailleurs, lors des derniers mois sans tabac qui ont lieu chaque année en novembre, c’est toujours le produit qui est préféré des fumeurs pour arrêter le tabac et c’est d’ailleurs le produit le plus efficace. Pendant toute la période de confinement, les boutiques spécialisées ont pu rester ouvertes pour continuer à alimenter les vapoteurs en plein sevrage parce qu’il est très important de pouvoir trouver ces produits quand on est en sevrage. C’est une vraie victoire pour nous cette année. Aujourd’hui de plus en plus de professionnels de santé et de plus en plus d’organismes sont vraiment en faveur du vapotage et disent que c’est le meilleur produit pour arrêter de fumer.

Lors du premier confinement, Gaïatrend a profité d'avoir reçu l'autorisation d’ouvrir pour fabriquer du gel hydroalcoolique.

Il a fallu être très réactif et mettre ça très rapidement en place. On a utilisé nos flacons. Aujourd’hui, on utilise des formats de 60mL, 125mL et 250mL, on a utilisé ces mêmes formats pour le gel hydroalcoolique. Pour Gaïatrend, la priorité était d’abord de livrer le corps médical, d’ailleurs, c’est l’hôpital de Sarreguemines qui a eu la première livraison sur le gel hydroalcoolique. On en produit encore, mais peu, parce que du coup, les gros industriels qui étaient là avant le confinement ont repris leur place malheureusement.

Gaïatrend se concentre à présent sur son produit de base : le e-liquide commercialisé sous la marque Alfaliquid. Plus de 20 millions de bouteilles sont mises sur le marché chaque année.

200 saveurs sont créées directement dans les laboratoires de la société 

Un bilan 2020 satisfaisant, des perspectives pour 2021

Comme toutes les entreprises, Gaïatrend ne sort pas indemne de cette année 2020.

Ce n’est pas une année qui va finir en progression de chiffre d’affaire, mais je reste tout de même très satisfait de cette année. On va s’approcher de 0 évolution là où l’Insee est plutôt en train de dire, c’est entre -10 et -15% de chiffre d’affaire. Pendant toute la période de confinement, Santé Publique France rappelle qu’il y a 28% de gens qui sont retournées au tabac. C’est assez catastrophique pour toutes les personnes qui étaient devenues non-fumeurs ou même tous les vapoteurs qui sont retournés au tabac ce qui fait aussi que l’évolution de Gaïatrend a un peu stagné. Heureusement, je pense qu’à partir de l’année prochaine, tous ces gens qui sont retournés au tabac ont déjà arrêté une fois donc il n’y a pas de raison qu’ils n’y reviennent pas. Et puis il reste toujours 14 millions de fumeurs en France donc un fort potentiel pour notre entreprise et pour l’avenir de notre entreprise.

Afin de pouvoir répondre à la demande des consommateurs, l’entreprise Gaïatrend continue d’investir sur son site de Rohrbach-lès-Bitche. 

Il y a un an, on a investi dans un robot préparateur de commandes, pour automatiser la gestion des commandes. Cette année, on va encore investir dans un parcours de robots AGV (véhicule à guidage automatique) qui vont faire le lien entre notre site de production et le stockeur. On est très à cheval sur l’ergonomie donc, pour nous, il est utilile et nécessaire de faire cet investissement.

Le robot préparateur de commandes

Récemment, l’entreprise Gaïatrend a également investi dans l’immobilier puisqu’elle a racheté le bâtiment qui abritait l’ancien Lidl.

Pour l’instant, le projet est uniquement immobilier. Ça aurait été vraiment dommage de passer à côté de ce bâtiment qui est face à notre entreprise et qui propose un parking. Au début, il va servir de plateforme de stockage pour toutes les matières premières et il est fort possible qu’après ça se transforme en laboratoire, mais ça, c’est des projets vraiment à plus long terme.

Gaïatrend en quelques chiffres :

- Leader sur le marché de la vente de e-liquide en France avec + de 50% de parts de marché

- L’industrie du e-liquide c’est 1 milliard d’euros de chiffre d’affaire

- 150 personnes travaillent sur le site de Gaïatrend

- Gaïatrend propose 200 saveurs déclinées en 5 taux de nicotine

- + de 20 millions de bouteilles sont mises sur le marché chaque année

Camille Bazin

| mardi 5 janvier 2021 à 04:56 - Mise à jour le 7 janvier 2021 à 10:53

Actualité

9 tests positifs sur 4500 frontaliers en 3 jours à la Brême d'Or

05/03/2021

Actualité

Un week-end charnière pour les Restos du coeur

05/03/2021

Actualité

Hambach : Altrans s’organise pour satisfaire ses clients sarrois

05/03/2021

Actualité

Faulquemont : Un concours photo pour mettre en avant la beauté du Grand Est

05/03/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.