Actualité


Meisenthal : Le site verrier fait peau neuve

Meisenthal : Le site verrier fait peau neuve

Les travaux sur le site verrier de Meisenthal sont bientôt terminés !

Débutés en 2017, les travaux du site verrier de Meisenthal touchent à leur fin. Si tout se passe comme prévu, et si la crise sanitaire le permet, une ouverture partielle au public est envisagée en juillet, après fin des travaux en juin. 

Pour ce projet, l'Etat a participé au financement à hauteur de trois millions d'euros sur cinq ans. En visite cette semaine, le préfet de la Moselle Laurent Touvet s'est montré satisfait du mariage entre respect de l’histoire du lieu et modernité :

Je trouve que c’est un beau symbole d’un renouveau d’une activité industrielle qui sait allier à la fois le passé et l’avenir. On ne construit jamais à partir de rien, on s’inspire toujours des techniques anciennes, d’un savoir-faire, de l’imagination de ceux qui nous ont précédé. Et on les utilise pour être créatif et se tourner devant nous en renouvelant de ce que nous savons faire et c’est un bel exemple pour le département de la Moselle.

La Halle verrière, le musée et le Centre International d’Art Verrier seront tous les trois remis à neuf.

Parmi les autres nouveautés, l’installation d’un jardin pour la liberté, la rénovation de centres d’accueil pour les groupes de musiques , les verriers saisonniers ou les étudiants en école d'art.

Le respect de l'Histoire

Enfin un tout nouveau bâtiment, alliant à la fois matériaux neufs et briques rouges, ouvrira aussi ses portes. Il accueillera la boutique, un espace terrasse. A l'étage, des expositions pourront être accueillies et une vue à 180 degrés sur le site sera aménagée. Quant à la cheminée, elle sera conservée en l'état.

Pendant ces trois années de travaux, le site a continué à vivre comme le rappelle David Suck, président de la communauté de communes du Pays de Bitche :

A un aucun moment il n’y a eu d’arrêt de production, de vente, d’une capacité de promouvoir, d’organiser et de produire la culture. Et c’est pour ça aussi que le délai est relativement long, car c’est un site qui a continué à vivre et son cœur a continué à battre.

Depuis 1983, l'ancienne verrerie a accueilli le Musée du Verre et du Cristal, le CIAV et la Halle Verrière. Pour David Suck, le lieu représente "à la fois la combinaison d’un savoir faire, la capacité pour des jeunes d’apprendre un métier noble, celui de l’art verrier. Celle de pouvoir accueillir des designers, des hommes et des femmes qui dans le hall juste à côté, peuvent venir profiter de la culture, s’amuser. Et c’est aussi la capacité à démonter l’Histoire verrière à travers le musée."

L'objectif de ces travaux était également de préserver l'âme du site. Indispensable selon David Suck : 

Quand vous rentrez sur ce site, vous êtes saisi évidemment par l’âme, l’envergure, la densité, la grande histoire. Et donc nous sommes tout petit ! Et c’est important de le rappeler avec humilité. On ne pouvait pas imaginer le développement de ce site-là sans pouvoir puiser dans la richesse, l’histoire et l’héritage qu’il nous a légués.

Laurie Veyrier

| vendredi 9 avril 2021 à 06:08

Actualité

Nina Kanto, le retour de la ''Lionne''

09/05/2021

Actualité

Un conseiller départemental, à quoi ça sert ?

09/05/2021

Actualité

Attentat déjoué en Moselle : Trois suspects mis en examen

08/05/2021

Actualité

12 500 euros d’aides pour les étudiants sarregueminois

08/05/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.