Insolite


Insolite : Bitche est censuré par Facebook

Insolite : Bitche est censuré par Facebook

Incroyable mais vrai. Et ce n'est pas non plus un poisson d'avril en retard.

Le réseau social de Mark Zuckerberg a décidé de bannir la page Facebook de la ville de Bitche. Depuis plusieurs jours, l'administratrice du compte n'arrive plus à le remettre en place. En cause, le sens du mot qui est vulgaire en anglais. Les pages de la Citadelle ou encore du Golf avaient aussi été supprimées avant de réapparaître quelques jours plus tard, car l'administrateur peut faire appel de cette décision en cliquant sur un simple bouton. Mais cela n'a pas fonctionné pour la mairie de Bitche. Valérie Degouy est la responsable communication pour la commune.

Par contre Ville de Bitche a été dépubliée, j'ai fait appel le 19 mars et ça ne réapparait pas. J'ai essayé par tous les moyens de contacter Facebook, par les différents formulaires, mais il n'y a plus rien à faire. J'ai essayé en message privé sur la page Facebook France, j'ai laissé une dizaine de messages chaque jour. J'ai finalement été contactée pour me dire que ce n'était pas eux qui géraient, que si j'ai fait appel, je dois attendre la réponse de Facebook.

Un problème qui ne date pas d'hier selon Valérie Degouy. A la création de la page, elle rencontrait déjà des difficultés.

J'ai déjà eu des problèmes lors de la création de la page facebook de la ville. Pas moyen d'entrer le mot Bitche, c'était impossible. J'avais crée une page que j'avais appelé Ville fortifiée, et par contre j'avais la possibilité après, dans la description, de dire que c'était la page officielle de la ville de Bitche et, en même temps, le nom d'utilisateur c'était Ville de Bitche. A ce moment-là en 2016, c'était autorisé.

Pour continuer à informer les citoyens, la mairie a dû se résoudre a nommé sa page Facebook Mairie 57230.

Alors j'ai crée une nouvelle page que j'ai appelé Mairie 57230. J'aurais bien aimé l'appeler Mairie de Bitche mais le mot ne passe pas. Il y a le logo de la ville de Bitche qui montre clairement que c'est bien Bitche. La photo de couverture c'est l'hôtel de ville.

Selon Valérie Degouy, l'explication viendrait d'une délocalisation à l'étranger du site hébergeur Facebook pour la France. Le mot "Bitche" ne conviendrait plus à cause de sa ressemblance avec le mot "bitch".

La ville de Rohrbach-lès-Bitche change de nom 

En apprenant les péripéties de son voisin, la commune de Rohrbach-lès-Bitche a décidé de prendre les devants avant que le même sort ne lui soit réservée. Vincent Seitlinger, est le maire de la commune.

Par mesure de précaution, pour que notre page ne soit pas suspendue, puisque ça peut durer plusieurs semaines voire plusieurs mois, on a préféré donc éviter tout problème et enlever Lès-Bitche à Rohrbach, de manière évidemment temporaire, le temps que ce malentendu avec Facebook puisse être réglé.

Pour le maire, il est inconcevable d'avoir encore ce type de problème en 2021.

Ben oui, c'est quand même ce qui identifie notre secteur. C'est vrai que c'est irrecevable, d'autres communes demain en France vont peut-être connaître le même sort parce que dans leur nom il y a des termes qui prêtent à sourire en anglais. Je trouve que c'est lamentable de voir qu'aujourd'hui, une société comme Facebook, se permet de suspendre aussi facilement des pages qui sont des pages régulières et officielles.

Quelle issue va connaître la ville de Bitche ? Facebook va-t-il réhabiliter un nom qui tient à coeur à 36 000 habitants sur ce territoire ? La réponse prochainement...

Cédric Kempf

| lundi 12 avril 2021 à 13:56 - Mise à jour le 13 avril 2021 à 11:06

Actualité

Nina Kanto, le retour de la ''Lionne''

09/05/2021

Actualité

Un conseiller départemental, à quoi ça sert ?

09/05/2021

Actualité

Attentat déjoué en Moselle : Trois suspects mis en examen

08/05/2021

Actualité

12 500 euros d’aides pour les étudiants sarregueminois

08/05/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.