Actualité


Peltre (Ep.2) : La Communauté d'Emmaüs est une grande famille pour les compagnons

Peltre (Ep.2) : La Communauté d'Emmaüs est une grande famille pour les compagnons

Pour ce deuxième épisode de cette semaine consacrée à la commune de Peltre, on s'intéresse à la Communauté d'Emmaüs qui se trouve depuis 1958, Rue de Strasbourg.  

La Communauté d’Emmaüs de Peltre est née en 1957, mais elle était d'abord située à Ancy-sur-Moselle. C'est en 1958 qu'elle s'établit Rue de Strasbourg, à Peltre. Au fil des années, les locaux n’ont cessé de s’agrandir et surtout les capacités d’accueil : 40 compagnes et compagnons peuvent être accueillis, ainsi qu'une trentaine de personnes en chantier d'insertion. Il y a 11 salariés permanents pour encadrer les chantiers d’insertion et un grand nombre de bénévoles, dont fait partie le président lui-même, Jean-Marie Kiffer.

Son N°1 - Peltre (Ep.2) : La Communauté d'Emmaüs est une grande famille pour les compagnons

Certains font le choix de rester même quand ils sont retraités. Pour pouvoir rester, il faut avoir au moins 15 ans d’ancienneté. Actuellement, ils sont 4 compagnons retraités dont un âgé de 91 ans.

Ils font le choix de rester ici. C’est réellement devenu leur famille. L’un deux, le plus âgé d’ailleurs, a même insisté énormément pour finir sa vie ici, dans la communauté. Il a dit « surtout, je ne veux pas mourir à l’hôpital ». C’est dire à quel point la communauté est devenue sa vraie famille.

Et ce n’est pas Sébastien et Crasimir qui vont contredire le directeur. La Communauté est leur nouvelle famille et ils s’y sentent bien. Sébastien, 31 ans, est arrivé il y a quelque temps et compte rester tant qu’il n’a pas de projet concret.  

À ma sortie de prison, j’avais plus de travail et j’avais rendu mon logement. Du coup, ma SPIP [Service Pénitentiaire d’insertion et de probation] m’a parlé de cette association. J’ai appelé, j’ai demandé si je pouvais venir et on m’a dit oui. Moi, dans ma situation en tout cas, ça me redonne un sens et une hygiène de vie que je recherchais.

Crasimir est là depuis 2 ans. Il a quitté la Bulgarie où il n’avait ni travail ni maison. Il est venu en France dans l’espoir de trouver un travail et il a fini par tomber sur la Communauté d’Emmaüs de Peltre. Il ne compte pas en partir.

 Je travaille solidairement. C’est mieux pour moi, pour l’autre. C’est bien ici. J’ai ma chambre et une salle de bain.

La Communauté d’Emmaüs de Peltre accueille également une trentaine de personnes en chantier d’insertion, avec des contrats qui varient entre 4 mois à 2 ans.

Le directeur s'est confiné avec les compagnons pour les soutenir durant la pandémie

La Communauté d’Emmaüs de Peltre n’a pas échappé à l’impact de l’épidémie et de ces nombreux confinements. Le magasin fermé, il a fallu s’adapter. Le directeur est venu se confiner avec les compagnons, et ensemble, tous les matins, ils ont continué à travailler, mais autrement. Le président Jean-Marie Kiffer en donne quelques exemples.

Son N°2 - Peltre (Ep.2) : La Communauté d'Emmaüs est une grande famille pour les compagnons

Réfection d’un tas de lieux de la communauté qui n’avaient pas été rénové depuis bien longtemps, grand nettoyage des véhicules, des chambres, etc.

Sans oublier la convivialité.

Son N°3 - Peltre (Ep.2) : La Communauté d'Emmaüs est une grande famille pour les compagnons

Ils ont organisé des barbecues, des tournois de pétanques, des choses comme ça. Si bien que les périodes de confinement ont été mises à profit et, résultat, les compagnons ont très bien vécu le moment.

Et financièrement, comment fonctionne la Communauté Emmaüs ? 

Le président Jean-Marie Kiffer le rappelle, le mouvement Emmaüs se fait un devoir de ne dépendre financièrement de partenaires.

Son N°4 - Peltre (Ep.2) : La Communauté d'Emmaüs est une grande famille pour les compagnons

On tient aussi à notre liberté de parole. Le mouvement Emmaüs est aussi un mouvement de revendications, pour une meilleure justice sociale, une lutte contre l’exclusion. Et si on veut lutter valablement, il faut aussi pouvoir dire ce que l’on pense. Lorsqu’on est subventionné, on ne peut plus dire ce que l’on pense de la même façon.

La Communauté Emmaüs vit donc de ses ressources propres pour tout ce qui est électricité dans le magasin, les véhicules, etc. Par contre, la Communauté Emmaüs reçoit des subventions pour la construction de ses logements sociaux et pour les chantiers d’insertions, puisque ce sont des contrats qui sont aidés par l’Etat et le Département. Ce sont alors des subventions pour aider à la réinsertion de personnes dans le monde du travail.

Quelles sont les missions d’un compagnon de la Communauté d’Emmaüs ?

Depuis la fondation d’Emmaüs par l’Abbé Pierre en 1949, le travail des compagnons n’a pas changé. Il est basé à 100% sur la récupération : les habitants du coin font des dons volontaires en déposant les objets dont ils ne se servent plus. Les compagnons vont aussi chercher les objets lourds chez les particuliers, comme les canapés, les tables, les armoires, etc. Ensuite, il y a la phase de tri et celle de remise en état si besoin est. Ils ont un atelier électronique, une menuiserie, un atelier de tri des livres, un atelier de réparation de jouet. Après réparation, l’article est mis en vente dans le magasin. Le produit de la vente permet de faire vivre la communauté, de donner un pécule hebdomadaire aux compagnons et à organiser des actions de solidarité extérieures à la communauté. 

Par exemple, fin juin, la Communauté d’Emmaüs de Peltre-Thionville a envoyé un conteneur de 70 mètres cube de matériaux vers le Bénin.

Infos pratiques 

Si vous souhaitez donner à la Communauté d’Emmaüs de Peltre, rien de plus simple, il suffit de vous présenter à l’adresse suite : Route de Strasbourg, 57245 Peltre. C’est ouvert du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30. Si vous souhaitez donner des objets que vous ne pouvez pas apporter vous-même, il suffit d’appeler la communauté au 03 87 74 95 88. Vous pourrez alors fixer un rendez-vous et un camion Emmaüs viendra chercher l’objet chez vous. Quant au magasin de Peltre, il est ouvert les mardis après-midi de 13h à 17h30, les mercredis, vendredis et samedis de 9h30 à 12h et 13h30 à 17h30. Il y a également un second magasin à Thionville.

Elise Jeannelle

| mardi 20 juillet 2021 à 06:46 - Mise à jour le 22 juillet 2021 à 17:27

Actualité

Brocantes, fête de la bière, yoga... les événements du week-end

31/07/2021

Actualité

Mondial Air Ballons : On s'envole avec Pauline, 26 ans et déjà 9 années de pilotage

30/07/2021

Actualité

Neuwiller-lès-Saverne (ep.4) : Les châtaigniers et les sentiers attirent

30/07/2021

Actualité

Bon plan : Randonnée au lac du Schiessrothried

30/07/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.