Actualité


Une tournée à vélo et à cheval pour Le Cirque du Désastre

Une tournée à vélo et à cheval pour Le Cirque du Désastre

Le Cirque du Désastre est en tournée en Alsace-Bossue et dans le pays de Phalsbourg jusqu’au 29 août. Après avoir présenté son spectacle Cassos, à Struth, à Diemeringen et à Bettwiller, la tournée de la troupe se poursuit. C'est une tournée un peu particulière : les artistes voyagent à vélo et à cheval. La troupe se déplace de village en village en pédalant. Tel est le projet « La Belle Icare ». Rencontre avec la troupe du Cirque du Désastre. 

Son N°1 - Une tournée à vélo et à cheval pour Le Cirque du Désastre

La troupe du Cirque du Désastre est habituée à se déplacer sur de nombreux kilomètres, avec son chapiteau. Pour le projet « La Belle Icare », pas de chapiteau, ni de gros véhicules. Les artistes se déplacent de village en village, à vélo et à cheval, avec de petites carrioles pour leurs affaires. Ce projet avait déjà eu lieu en Isère et en Drôme en 2019, avec l’ancienne équipe du Cirque du Désastre. La nouvelle équipe, composée de 7 artistes dont deux qui faisaient déjà partie de la troupe, a décidé de remettre en place ce projet, en Alsace-Bossue. Erwan, membre de la compagnie, explique pourquoi avoir choisi ce moyen de transport un peu sportif.

Cette idée, c’est qu’on en avait un peu marre de faire la route et puis, on a un peu des problématiques actuelles sur qu’est-ce qu’on peut faire avec notre monde qui accélère, accélère, accélère. Et donc voilà, c’était ça l’idée du projet, c’était de faire un projet où on se déplace et on fait notre métier sans avoir besoin d’être motorisé pour une fois.

En tout : 7 étapes en 10 jours de tournée. La compagnie va faire environ 90 kilomètres en pédalant. Les deux chevaux qui les accompagnent ne peuvent pas faire plus de 20 kilomètres par jour donc pour la troupe, faire maximum 20 kilomètres à vélo par jour, c'est raisonnable. Ce n'est pas vraiment un hasard s'ils ont choisi de faire leur tournée dans ce coin de la France : l'un des sept membres de la troupe vient de Struth, Boris Lott. Il s'est occupé, avec Gwladys, d'organiser le trajet et l'accueil dans les villages.  

À chaque arrêt, Le Cirque du Désastre présente son nouveau spectacle d’humour un peu décalé. Gwladys, s’est occupée de la production et de l’organisation de cette tournée. Elle nous en dit plus sur le spectacle intitulé Cassos.

C’est la personne qui est un peu à part, qui a du mal à vivre sans être stigmatisée. C’est aussi une satire sociale de qu’est-ce qu’on peut qualifier de ce fameux cas social qui est en chacun de nous.  

Mais il faudra regarder en hauteur pendant le spectacle, car la spécialité de la troupe, ce sont les acrobaties !

Nous notre technique de cirque, ce sont les portés acrobatiques. Il y a aussi du trapèze et du cadre coréen qui est une sorte de portée acrobatique.

©Stéphane Wotawa
©Stéphane Wotawa

Le prochain arrêt du Cirque du Désastre est à Weyer, mercredi, à 18h ! Ensuite, la troupe sera vendredi à Guntzviller, samedi à Lutzelbourg et dimanche, pour la dernière de cette tournée à vélo et à cheval, à Bust.

La compagnie a quelques accompagnateurs

La compagnie Le Cirque Du Désastre ne fait pas le trajet seule.

Nicolas Gilbert est dessinateur et ça fait déjà trois ans qu’il suit chaque été, pendant un mois, la tournée du Cirque du Désastre. Il dessine des croquis et peint des aquarelles sur le quotidien de la troupe, sur les villages traversés. Il s’occupe également aussi des affiches du spectacle.

Son N°2 - Une tournée à vélo et à cheval pour Le Cirque du Désastre

J’accumule pas mal de dessins, que je présente souvent à des expositions. J’encadre, je fais ça un peu propre. Et puis, le but, à terme, ce serait de faire un bouquin. À force, je commence à avoir pas mal de dessins.

Une autre personne accompagne Le Cirque du Désastre sur les routes cet été, c’est Daniel Virique. Il est cocher et il prête ses deux chevaux Totem et Indienne, pour tirer les chariots. Ces deux ardennais sont âgés de 12 et 13 ans et viennent de Rémering-lès-Puttelange.

Elise Jeannelle

| lundi 23 août 2021 à 06:24 - Mise à jour à 10:25

Actualité

Forbach : une adolescente de 13 ans disparue depuis jeudi

17/10/2021

Initiative

Herbitzheim : des tatouages au profit de la SPA de Sarreguemines

17/10/2021

Sortie

Nos idées de sortie du week-end !

16/10/2021

Culture

Petite-Rosselle : l’art s’expose au Parc Explor Wendel

15/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.