Actualité


Sarreguemines : 250 personnes manifestent contre le pass sanitaire

Sarreguemines : 250 personnes manifestent contre le pass sanitaire

Après Forbach et Saint-Avold, c’est à Sarreguemines que les anti-pass sanitaire se sont donnés rendez-vous ce mardi 31 août. Ils étaient environ 250 à se réunir devant la mairie, pancartes à la main, pour montrer leur désaccord avec les mesures sanitaires gouvernementales.

Son N°1 - Sarreguemines : 250 personnes manifestent contre le pass sanitaire

"Ça m’empêche de travailler"

Ils scandent leur liberté. Hommes, femmes, jeunes, moins jeunes, tous sont différents, mais réunis pour la même chose, dire non au pass sanitaire.

Au micro, les témoignages se succèdent à l’image de celui de Fabienne qui travaille dans un lieu de restauration. Elle a été mise à pied par son employeur car elle n’a pas montré de pass sanitaire.

Je suis allée travailler comme tous les jours, seulement, ce fameux jour du 30 août, on m’a demandé un pass sanitaire que je n’avais pas. Après, le patron est venu avec une lettre stipulant, que je ne voulais pas présenter le pass sanitaire ou que je n’avais pas de pass sanitaire, que mon contrat était suspendu, que je devais signer la lettre et rentrer chez moi. J’ai refusé alors ils ont appelé la police pour me faire partir. 

Un peu plus loin, une dame qui préfère rester anonyme se retrouve également bloquée pour travailler.

Ça m’empêche de travailler. Je suis artisan et donc quand il y a des expositions, on demande maintenant le pass sanitaire. Je ne vais pas me faire trifouiller le nez à chaque exposition donc je n’y vais pas.

 

Défendre la liberté de choisir

Au-delà des personnes qui ne peuvent plus travailler, la plupart sont là pour défendre leur liberté de choisir.

- Je suis présente pour la liberté. Anti-pass pour que tout le monde ait le choix de choisir.

- Pour moi, il [le gouvernement] met en place une discrimination entre les personnes qui ont souhaité se faire vacciner par besoin et les personnes qui sont encore actuellement dans le doute.

- On n’a pas à être obligé de se faire vacciner pour pouvoir vivre.

Pour les organisateurs des manifestations, le gouvernement va trop loin.

Si ça continue avec le pass, même les gens qui se sont fait vacciner vont devoir faire des tests pour aller partout même dans les restaurants. Macron, le 28 avril, il a dit qu’il ne mettrait le pass sanitaire en place et qu’est-ce qu’il a fait ? Je suis en colère !

Les manifestants se réuniront une nouvelle fois mardi prochain à Sarreguemines et défileront dans le centre-ville. 

   

Camille Bazin

| mardi 31 août 2021 à 20:59 - Mise à jour à 21:06

Société

Wings of the ocean : le cap des 200 dépollutions dépassé cette année

20/10/2021

Economie

Bitche : habitants et commerçants ravis de retrouver la foire, presque comme autrefois

20/10/2021

Insolite

Woustviller : des vestiges gallo-romains retrouvés dans la zone d'activités

20/10/2021

Santé

Moselle : la vaccination contre la grippe commence ce vendredi

20/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.