Santé


Eurodistrict SaarMoselle : le projet Geko pour améliorer l’offre de soins pour les frontaliers

Eurodistrict SaarMoselle : le projet Geko pour améliorer l’offre de soins pour les frontaliers

Ce mercredi 22 septembre, les élus de l’Eurodistrict SaarMoselle se sont retrouvés à Hambach pour une « Journée de la Santé ». L’occasion d’échanger sur la coopération franco-allemande en matière de soins, mais également de récompenser les acteurs franco-allemands qui ont été sur le front de l’épidémie depuis un an et demi.

Son N°1 - Eurodistrict SaarMoselle : le projet Geko pour améliorer l’offre de soins pour les frontaliers

Les pompiers et les soignants récompensés

Des applaudissements et des médailles pour les représentants des pompiers et des soignants qui sont en première ligne depuis le début de la crise sanitaire. Gilbert Schuh, président de l’Eurodistrict SaarMoselle.

Il s’agissait de faire cet acte symbolique ce matin pour remercier les institutions et les acteurs de la coopération sanitaire pendant la pandémie. J’ai évoqué tout à l’heure la participation de la feuerwehr de Sarrebruck et du SDIS de la Moselle notamment au centre de tests transfrontaliers de la Brême d’Or. Le centre de test a été monté en 3 ou 4 jours et dès le 1er jour, on avait 1600 personnes qui venaient se faire tester.

 

Gaston Adier, le 1er vice-président du SDIS de la Moselle a donc reçu une médaille tout comme son homologue allemand.
Puis c’était au tour des soignants. Le Dr Stephan Watremez est médecin cardiologue et responsable du projet de coopération entre l’hôpital de Völklingen et celui de Forbach pour la prise en charge de l’infarctus du myocarde. Il a contribué à la prise en charge des patients mosellans dans les services de soins intensifs des hôpitaux allemands au printemps 2020.

J'ai vu cette vague dans les hôpitaux de Moselle-Est. Une telle vague, on n'a pas connu dans les hôpitaux en Allemagne et c'est pour ça que je veux dédier cette décoration au personnel soignant, médecins, infirmiers, infirmières de l'hôpital Marie-Madeline de Forbach. On m’a décoré avec une médaille, mais je trouve que nous n’avons pas fait assez et j’espère que la pandémie nous dirige dans le sens d’intensifier encore beaucoup plus notre coopération.

Le projet Geko pour plus de coopération

Le projet « GeKo SaarMoselle : structurer et développer la coopération sanitaire transfrontalière sur l'espace Sarre-Moselle », co-financé par l’Union Européenne à travers le programme Interreg V A Grande Région et mené par l’Eurodistrict SaarMoselle, vise à structurer et à amplifier la coopération entre les acteurs de la santé de part et d'autre de la frontière afin d'améliorer l'accès aux soins pour les habitants de cet espace de vie transfrontalier.

Nous sommes déjà assez bons dans la coopération médicale d’urgence en termes d’accident vasculaire cardiaque, en termes de polytraumatisme crânien. Nous devons avancer rapidement pour le traitement des AVC et nous devons aussi avancer rapidement pour le traitement oncologique et de ce point de vue là il y a des hôpitaux français qui peuvent accueillir des malades allemands et il y a des hôpitaux allemands qui peuvent accueillir des patients français. Là où nous devons avancer aussi, c’est dans la coopération des caisses de maladie. Je dois dire, à ce jour, les caisses de maladie françaises (CPAM, Filieris) avancent assez vite, sont ouvertes et sont très positives. Nous attendons encore l’accord des caisses de maladie allemande qui malheureusement sont beaucoup plus nombreuses qu’en France. La coopération médicale franco-allemande passera aussi par la mobilisation des caisses de maladie allemandes pour qu’elles payent les soins des Allemands qui se font soigner en France.

L’Eurodistrict SaarMoselle mise aussi sur le développement du numérique et la digitalisation pour une meilleure coordination entre médecins et hôpitaux.

L’Eurodistrict SaarMoselle, c’est quoi ?

L'Eurodistrict SaarMoselle est un territoire franco-allemand rassemblant des collectivités de part et d'autre de la Sarre au travers d'une structure commune.

En tant que GECT (Groupement Européen de Coopération Territoriale) officiellement créé le 6 mai 2010, le but est de développer des projets pour encourager les échanges entre les habitants les associations et les acteurs régionaux, mais aussi pour créer des synergies entre atouts mosellans et sarrois.

L'Eurodistrict, c'est cinq collectivités intercommunales en Moselle-Est et la Communauté Urbaine de Sarrebruck. Au cours des dernières années, de nombreux projets transfrontaliers ont été menés : Aménagement du territoire, énergie, développement économique, tourisme...

La région SaarMoselle compte 700 000 habitants.

Camille Bazin

| vendredi 24 septembre 2021 à 04:30 - Mise à jour à 06:54

Actualité

Forbach : une adolescente de 13 ans disparue depuis jeudi

17/10/2021

Initiative

Herbitzheim : des tatouages au profit de la SPA de Sarreguemines

17/10/2021

Sortie

Nos idées de sortie du week-end !

16/10/2021

Culture

Petite-Rosselle : l’art s’expose au Parc Explor Wendel

15/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.