Santé


Brême d’Or : une cérémonie pour remercier les pompiers de leur implication pendant la crise Covid

Brême d’Or : une cérémonie pour remercier les pompiers de leur implication pendant la crise Covid

Ce mardi 12 octobre, le ministre des Finances, de la Justice et des Affaires européennes du land de Sarre, Peter Strobel, a invité les pompiers de Sarre et de Moselle dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire. L’occasion de rappeler l’importance de la coopération franco-allemande pendant la crise sanitaire.

C’est à la frontière entre la France et l’Allemagne, au centre de dépistage de la Brême d’Or, qu’élus et représentants des pompiers se sont retrouvés pour célébrer la coopération des pompiers sarrois et mosellans dans la crise Covid. Peter Strobel, ministre des Affaires européennes du land de Sarre.

Son N°1 - Brême d’Or : une cérémonie pour remercier les pompiers de leur implication pendant la crise Covid

C’était important car nous avons tous vu quelque chose d’exceptionnel se produire sous nos yeux : les Allemands et les Français ont travaillé tous ensemble dans l’organisation de ce centre et aussi sur bien d’autres mesures d’aide. Il y avait également eu une cérémonie à Hambach pour les sapeurs-pompiers, mais le THW (Bundesanstalt Technisches Hilfswerk, organisme de secours en cas de désastre, contrôlé par le gouvernement fédéral allemand) ne pouvait pas être présent, car ils n’ont pas reçu d’autorisation de déplacement professionnel à l’étranger de leur hiérarchie. C’était également important d’expliquer à Berlin, étant donné les indemnisations salariales qui ont été octroyées, ce qu'il se passait ici à la frontière alors j’ai voulu réitérer ces remerciements au nom du gouvernement sarrois aux pompiers, aux Français, aux Allemands et aussi au THW.

Quand le gouvernement allemand a annoncé l’obligation pour les Français de présenter un test Covid négatif pour entrer en Allemagne, le contrôleur général François Vallier, directeur du SDIS de la Moselle se rappelle qu’il a fallu s’organiser très vite.

Son N°2 - Brême d’Or : une cérémonie pour remercier les pompiers de leur implication pendant la crise Covid

Et donc il a fallu qu’on recherche très rapidement des pompiers qui étaient bilingues et très rapidement on a pu mobiliser du monde avec des volontaires qui ont dit pas de soucis, on y va. Il y a eu beaucoup de volontaires au départ pour lancer la machine et puis après finalement les choses se sont stabilisées puisque le flux a été établi à 1600 tests par jour donc après les pompiers sarrois se sont remobilisés, la THW aussi et finalement, ils nous ont libérés parce qu’ils avaient en tête que nous, on avait jusqu’à 8 centres sur toute la bande transfrontalière jusqu’à Sarreguemines et il fallait qu’on tienne tous ces centres et qu’on les organise. En 48 h, il a fallu organiser ces 8 centres donc ils nous ont libéré et ont retenu uniquement 2 personnes au départ puis une personne qui venait les aider pour faciliter les traductions et l’accueil.

Une collaboration qui va perdurer

Actuellement, le centre de test de la Brême d’Or est toujours ouvert mais le personnel allemand suffit au bon fonctionnement de ce drive. Pour autant, les pompiers allemands et français ont d’autres projets ensemble.

Son N°3 - Brême d’Or : une cérémonie pour remercier les pompiers de leur implication pendant la crise Covid

Premièrement, il faut très rapidement qu’on ait une convention administrative et juridique qui permet aux uns et aux autres d’intervenir dans la bande transfrontalière voir même en renfort sur l’ensemble du département de la Sarre. Aujourd’hui il y a une tolérance de 10kms qui est admise dans les textes européens, mais si on a besoin de gros moyens à un endroit ou un autre, il faut qu’on soit capable d’aller plus loin et dans ce cadre-là ça s’encadre juridiquement. La préfecture est en train de travailler là-dessus. Le deuxième aspect, c’est de travailler à un plateau technique de formation avec nos collègues sarrois. L’idée serait de faire des ateliers transfrontaliers. Enfin, troisièmement, c’est de lancer comme on l’a fait il y a 5 ans avec d’autres partenaires le Luxembourg, la Rhénanie-Palatinat, les Belges, on est parti sur un gros projet transfrontalier européen : Interreg.

L’Eurodistrict SaarMoselle travaille aussi à une meilleure collaboration notamment entre les hôpitaux français et allemands avec la convention MOSAR et le projet GeKo. Le 22 septembre, l’Eurodistrict SaarMoselle avait d’ailleurs déjà remis des médailles aux acteurs franco-allemands qui ont été sur le front de l’épidémie depuis un an et demi lors de la journée de la santé à Hambach. 

Camille Bazin

| mercredi 13 octobre 2021 à 12:17 - Mise à jour à 12:31

Actualité

Forbach : une adolescente de 13 ans disparue depuis jeudi

17/10/2021

Initiative

Herbitzheim : des tatouages au profit de la SPA de Sarreguemines

17/10/2021

Sortie

Nos idées de sortie du week-end !

16/10/2021

Culture

Petite-Rosselle : l’art s’expose au Parc Explor Wendel

15/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.