Actualité
Phalsbourg : les ex-salariés de Depalor obtiennent gain de cause
Actualité - Publié le mercredi 14 février 2018 - Temps de lecture : 1 min

Auteur :
Par Margot Benabbas

Le livre Depalor se referme pour une partie des salariés. Le 22 juillet 2013, l’entreprise Depalor à Phalsbourg avait été ravagée par les flammes, et la société, filiale du groupe Krono Suisse, avait renoncé à sa reconstruction, laissant 143 salariés sur le carreau. Après 5 ans de bataille judiciaire, la majorité des salariés qui ont saisi le Conseil des Prud’Hommes ont obtenu gain de cause. Le Conseil a jugé les licenciements sans cause réelle et sérieuse et a condamné la société à verser des dommages et intérêts aux salariés.

Pour Michel Beltran, le Président de l’amical Depalor, c’est une réelle satisfaction.

0:00
0:00

Selon l’ex-salarié, les montants versés aux employés pourraient être situés entre 15 000 et 30 000 euros en fonction du poste qu’occupait le salarié. Par ailleurs, à ce jour, un peu plus de la moitié des ex-employés de l’entreprise ont retrouvé du travail, soit en CDI, soit en CDD, soit en Intérim.


#actualité #depalor #entreprise #prudhommes #justice #victoire #phalsbourg #kronosuisse #14février2018 #salariés #incendie

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.