Actualité
Le président de la région Grand-Est toujours mécontent contre la SNCF
Actualité - Publié le samedi 28 avril 2018 - Temps de lecture : 1 min

Auteur :
Par Cédric Kempf

Interpellé par de nombreux usagers abonnés du TER qui payent pour un service qui n’est pas réalisé depuis le début des mouvements sociaux des cheminots, Jean ROTTNER, Président de la Région Grand Est, a relayé leurs légitimes demandes d’indemnisation auprès de Guillaume PEPY, Président de la SNCF.

En réponse, la Direction de la SNCF vient d’annoncer que la Compagnie envisage une indemnisation partielle des abonnés pour compenser les défaillances intervenues dans le service au mois d’avril. L’indemnisation exceptionnelle, à hauteur de 50% du coût de l’abonnement devrait intervenir au cours du mois de juin et être accompagnée d’autres mesures pour un montant total de 10 M€ à la charge de la SNCF.

Jean ROTTNER considère que cette première réponse de la SNCF à destination de ses abonnés n’est pas satisfaisante. Dans la Région Grand Est, depuis le début du conflit social, ce sont plus de 1000 TER qui sont supprimés quotidiennement sur les 1699 normalement en circulation !

Aussi le rapport entre la suppression effective de 2/3 de trains et la ristourne de 50% sur certains abonnements, présentée comme un « geste commercial » de la SNCF, est nettement défavorable aux usagers abonnés qui subissent chaque jour une double peine : s’acquitter de leur abonnement et payer pour une solution alternative aux trains qui ne circulent pas !


#actualité #grève #sncf #réaction #président #région #grandest #indemnisation #29avril2018

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.