Actualité

Saga ''C'était 14-18'' : servir sous le drapeau allemand en 1914, revenir en France en 1918


par Florent de Brito
mercredi 7 novembre 2018 à 05:00

Soldats allemands dans un camp de prisonniers

Il y a 100 ans, le 11 novembre 1918, s'arrêtait l'un des conflits les plus meurtriers que l'humanité est connue. Toute cette semaine, Radio Mélodie revient sur cette guerre qui a évidemment marqué notre territoire. Joël Beck, président de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Lorraine et Philippe Wilmouth, président de l’Association pour la conservation de la mémoire en Moselle en 1939-1945 (Ascomémo) nous ont conté 5 petites histoires. Derrière ces petites histoires un éclairage sur la grande Histoire. Celle qu'a vécu ces hommes et ces femmes, de France, d'Allemagne ou d'ailleurs.

On l'oublie souvent, mais la grande majorité des Lorrains et des Alsaciens ont servi sous l'uniforme allemand lors de la 1ère Guerre mondiale. Logique puisque, à cette époque, l'actuelle Moselle et les deux départements alsaciens font partie de l'Empire Allemand. Environ 230 000 Lorrains et Alsaciens vont combattre sous le drapeau allemand, tandis que seuls 18 000, qui habitaient souvent proche de la frontière avec la France, vont combattre avec l'uniforme français. Pour ceux qui ont servi dans l'armée allemande, le retour a été difficile en 1918, comme nous le raconte Philippe Wilmouth :

Son N°1 - Saga ''C'était 14-18'' : servir sous le drapeau allemand en 1914, revenir en France en 1918

C'est là que va naitre le terme de "malgré-nous" et que des associations de "malgré-nous" vont se créer puisque les anciens soldats qui ont servi dans l'armée allemande n'étaient pas acceptés dans les nombreuses associations d'anciens combattants.