Actualité

Grenelle des violences conjugales : quelles solutions sur notre territoire ?


par Camille Bazin
lundi 25 novembre 2019 à 19:10

Photo : Margot Benabbas

Le Grenelle des violences conjugales s’est clôturé ce lundi 25 novembre avec l’annonce d’une série de mesures par le premier ministre Edouard Philippe. 

Une restitution des propositions départementales pour ce grenelle avait également lieu à Metz aujourd'hui. Après près de trois mois de travail des solutions commencent à apparaître pour lutter contre les violences conjugales.

Agnès Lehair, directrice du CIDFF (centre d’information sur les droits des femmes et des familles) est intervenue sur la problématique de la justice et des forces de l’ordre. Elle a une idée simple mais efficace pour mieux prendre en charge les victimes à leur arrivée dans un commissariat.

Son N°1 - Grenelle des violences conjugales : quelles solutions sur notre territoire ?

Autre thématique abordée lors de cette restitution, la prise en charge des auteurs. Pour Marie-Claude Tomassi, coordonnatrice du programme d’accompagnement des situations de violences de l’AIEM, il faut prendre en charge les auteurs dès les premiers signes.

Son N°2 - Grenelle des violences conjugales : quelles solutions sur notre territoire ?

Dernier point abordé par Nadine Trembleau, ingénieure sociale au CMSEA Espoir, la nécessité de mieux accueillir les victimes de violences conjugales en urgence mais aussi pouvoir les loger sur le long terme.

Son N°3 - Grenelle des violences conjugales : quelles solutions sur notre territoire ?

Le préfet de la Moselle, Didier Martin, a conclu cette restitution d’idées en disant « le grenelle s’arrête aujourd’hui mais la lutte ne fait que commencer ». Les idées sont là encore faut-il qu’elles soient maintenant appliquées.