Actualité

On prend des nouvelles de … Crossfit Sarreguemines


par Camille Bazin
mardi 29 septembre 2020 à 18:42

On prend des nouvelles de … Crossfit Sarreguemines

Krystelle Staudinger a ouvert Crossfit Sarreguemines au mois de juin 2019. Les sarregueminois ont-ils accroché ? C'est ce qu'on a voulu savoir.

Quel bilan après un peu plus d’un an d’ouverture ?

Son N°1 - On prend des nouvelles de … Crossfit Sarreguemines

On est maintenant pratiquement 180 adhérents. On a agrandi l’équipe d’encadrement, je suis passée de seule à mener le bateau à 4 coachs et une apprentie pour la communication et pendant le Covid on a pu ouvrir une deuxième partie de plus de 100m².

Concernant sa clientèle, les adhérents ont entre 5 et 62 ans.

Son N°2 - On prend des nouvelles de … Crossfit Sarreguemines

Dès septembre j’ai démarré les enfants parce que j’avais une demande des parents. La première année on était un petit groupe et maintenant on doit séparer les tranches d’âges parce qu’on a pas mal d’enfants.

 

Depuis le déconfinement, les cours ont pu reprendre normalement chez Krystelle qui n’a pas eu à trop bouleverser son fonctionnement sachant que les cours sont déjà limités à 10 personnes.

Son N°3 - On prend des nouvelles de … Crossfit Sarreguemines

La grosse différence c’est qu’on doit désinfecter le matériel, passer plus de temps à nettoyer. Malgré tout nous on est toujours limité en nombre donc ça ne nous a pas impacté. On a toujours eu un système de réservation donc on sait qui vient quand et comment et surtout on sait qui est avec qui.

La gérante de crossfit Sarreguemines compte bien continuer à proposer des nouveautés à ses adhérents notamment en faisant venir des invités extérieurs.

Son N°4 - On prend des nouvelles de … Crossfit Sarreguemines

On va accueillir notre premier séminaire le 10 octobre avec un intervenant extérieur qui est relativement connu et reconnu dans notre domaine du crossfit. Et j’ai un très gros projet en cours mais on va rien spoiler parce qu’il n’y a rien de fait mais j’ai un gros gros projet en cours.

On n’en saura pas plus pour le moment … affaire à suivre !