Actualité

Grand-Est : Les femmes en première ligne lors du premier confinement


par Margot Benabbas
lundi 8 mars 2021 à 08:38

Grand-Est : Les femmes en première ligne lors du premier confinement

Les femmes ont été en première ligne lors du premier confinement. C’est ce que confirme une enquête publiée par l’INSEE en cette journée internationale des droits des femmes. Dans le Grand Est, 468 500 actifs ont continué à travailler pendant le confinement du printemps. Parmi eux, 6 travailleurs sur 10 étaient des femmes. Elles étaient des caissières, infirmières, vendeuses, aides à domicile, aide-soignante ou encore agent de propreté.

Les inégalités entre les femmes et les hommes sont particulièrement marquées lors d’une séparation 

Une séparation, qu’il s’agisse d’un divorce ou d’une rupture de PACS, a toujours des conséquences financières. A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, l’INSEE publie une étude qui chiffre cette baisse du niveau de vie. En moyenne, dans le Grand Est, il baisse de 7% pour les hommes et jusqu’à 20% pour les femmes. 27% des femmes de la région se retrouvent même sous le seuil de pauvreté.