Actualité

De Granville à Sarreguemines, François Desport termine son périple de 1700km à vélo


par Camille Bazin
vendredi 28 mai 2021 à 18:35

De Granville à Sarreguemines, François Desport termine son périple de 1700km à vélo
Photo : Camille Bazin

François Desport s’est lancé le défi de relier Granville, en Normandie, à Sarreguemines en 3 semaines, en passant par les pistes cyclables. « Un zigzag d’amitié d’ouest en est » pour rejoindre son ami Marc Zingraff, le maire de Sarreguemines. Nous l’avons rencontré ce vendredi 28 mai à son arrivée dans la ville faïencière.

Son N°1 - De Granville à Sarreguemines, François Desport termine son périple de 1700km à vélo

Un périple qui part d’une simple discussion entre amis

C’est sous un beau soleil que François Desport est arrivé jusqu’à Sarreguemines en longeant la Sarre. 1700 kilomètres à vélo de la Normandie à la Moselle qu’il a réalisé en solo après une discussion avec Marc Zingraff, le maire de Sarreguemines.

Un jour, je ne sais pas si Marc s’en souviendra, on court assez souvent sur les bords de la Sarre avec Marc et Monique et j’avais croisé plusieurs fois des cyclotouristes et Marc m’avait dit qu’ils continuaient vers l’Allemagne et ça m’était resté dans la tête.

Le sportif a donc décidé de se lancer le défi de relier Granville où il habite à Sarreguemines par les pistes cyclables.

J’ai suivi les cours d’eau, donc la Mayenne, la Loire, la Moselle et maintenant la Sarre.

Des rencontres inoubliables

Parti le 5 mai, François Desport a dû faire avec les aléas climatiques.

Les moments les plus « négatifs », ce sont les moments où on est transit de froid parce qu’il a fait froid, avec de la pluie.

Mais ce n’est pas ce qu’il retiendra de son voyage

Les très très bons éléments ce sont les rencontres. Déjà, retrouver les amis perdus de vue et puis faire des rencontres, et notamment, un soir où j’étais vraiment en perte de repère parce que j’avais plus de camping, tout était fermé et le hasard a fait que j’ai rencontré une dame qui m’a offert l’hospitalité. Une professeure de philosophie et on a passé une soirée extraordinairement belle et je pense que ça restera une amie.  

Ce défi achevé, le cycliste pense déjà à la suite.

Il y a le tour de Normandie en juillet avec mon copain. Si j’ai un conseil à vous donner mettez-vous vite au vélo il y a des aventures fantastiques !

Le message est passé !