Actualité

À Goetzenbruck (Ep. 1), Verrissima s’apprête à fêter 100 ans d’existence


par Camille Bazin
lundi 5 juillet 2021 à 05:12

À Goetzenbruck (Ep. 1), Verrissima s’apprête à fêter 100 ans d’existence
A droite : Jonathan Metz - PDG de Verrissima

À l’occasion du tricentenaire de Goetzenbruck, nous avons décidé de nous intéresser d’un peu plus près à cette commune de 1500 habitants. Pour ce premier épisode de notre saga, nous nous sommes rendus chez Verrissima. Cette entreprise, créée en 1923, n’a eu de cesse de se réinventer pour continuer à exister. Le directeur général de la société, Patrick Gross, nous raconte l’histoire de cette société qui emploie aujourd’hui 180 personnes.

Un mot d’histoire

L’entreprise Verrissima a été créée en 1923 par Emile Burgain. À l’époque, la miroiterie était installée à Meisenthal et s’appelait Miroiterie Burgain. C’est en 1975, qu'Emile Burgain fils a déménagé l’entreprise familiale pour s’implanter à Goetzenbruck. Dix ans plus tard, l’affaire a été rachetée par Jean-Louis Metz, réviseur-comptable, et son épouse. Depuis 1985, la société appartient à cette famille, c’est leur fils Jonathan qui en est aujourd’hui le PDG. Concernant le nom de la société, Verrissima, il est arrivé il y a peu pour éviter tout mal-entendu.

Son N°1 - À Goetzenbruck (Ep. 1), Verrissima s’apprête à fêter 100 ans d’existence

La société portait le nom de Miroiterie Metz depuis 1985 quand M. Metz l’a racheté à M. Burgain. Lorsqu’en 2000, nous nous sommes intéressés à la miroiterie Kridel à Metz ça devenait très compliqué parce qu’entre le nom de la famille et le nom de la ville, qui est le même, les gens s’y perdaient et on a donc décidé de créer une marque, c’est le nom Verrissima qui est ressorti. Donc en 2000, c’était le nom de la marque sous lequel on commercialisait les produits et au fil du temps c’est devenu le nom de l’entité.

De gauche à droite : Patrick Gross (directeur général) et Jean-Louis Metz (ancien PDG)

La miroiterie Verrissima est aujourd’hui une holding qui possède plusieurs sociétés.

Son N°2 - À Goetzenbruck (Ep. 1), Verrissima s’apprête à fêter 100 ans d’existence

Il y a Verrissima Industrie, la société mère située ici à Goetzenbruck qui vend aux fenêtriers, aux cuisinistes et aux industriels du cristal. La société Verrissima Habitat qui a été créée en 2013 qui a repris plusieurs autres miroiteries toutes en manque de successeurs sur l’Alsace-Moselle. On en a repris une en 2001 à Metz, en 2005 à Bischwiller, c'était la miroiterie Prévot, en 2017 à Ittenheim, en Alsace. On a une autre société qui s’appelle Verrissima Trempe, elle est située également en Alsace. C’était un rachat il y a 5 ans d’une usine pour fabriquer un verre spécifique qui est monté à 600 °C puis refroidit brutalement. Ce sont les vitrages que vous avez dans vos parois de douche, vos portes intérieures, vos vitres latérales de voitures, ce sont des vitrages sécurisés. Et enfin, la dernière acquisition est la miroiterie Orazio à Agen parce que comme nous livrons déjà 1500 fenêtriers sur toute la France, ça nous permettait d’avoir un point de chute à l’opposé géographique pour développer toute la région Aquitaine.

De l’habitat aux pièces d’exceptions

À ses débuts, il y a près de 100 ans, l’entreprise était principalement orientée vers la fabrication de miroirs et de verres bombés. Au fil des années, Verrissima a créé des pièces pour toute la maison.

Son N°3 - À Goetzenbruck (Ep. 1), Verrissima s’apprête à fêter 100 ans d’existence

Lorsque M. Metz a repris l’entreprise en 1985, il a davantage orienté vers les ébénistes, les décorateurs, les menuisiers. Ensuite, début des années 90, notamment avec notre gros client Fermoba à l’époque, on est entré dans le panneau de porte d’entrée en verre donc on est entré chez les fenêtriers, c’est une branche qu’on a beaucoup développé, également les cuisinistes.

Mais la société n’en oublie pas son savoir-faire premier, l’argenture du verre. Les cristalliers de luxe de la région, mais également du monde entier n’hésitent pas à faire appel à Verrissima pour créer des pièces d’exception.

Son N°4 - À Goetzenbruck (Ep. 1), Verrissima s’apprête à fêter 100 ans d’existence

Le CIAV a fait des boules de Noël en sous-traitance pour Louis-Vuitton. Ces boules de Noël, Verrissima les a argentées. Le premier coffret, de ces boules de Noël, est allé chez Madonna. On a déjà réalisé un plateau de table de dimension exceptionnelle avec beaucoup de gravures qui est allé sur le bateau d'Abramovitch, le président de Chelsea. Presque tous les ans, nous avons comme ça un projet d’exception.

Il y a 2 ans, l'entreprise Verrissima avait confectionné le plateau de présentation sur lequel, le candidat français, a présenté son carré de veau. 

Un savoir-faire qui s’apprend sur le tas

Il y a 5 ans, l’entreprise a reçu le label EPV, Entreprise du Patrimoine Vivant, qui récompense les entreprises aux savoir-faire artisanaux et industriels jugés comme d’excellence.

Son N°5 - À Goetzenbruck (Ep. 1), Verrissima s’apprête à fêter 100 ans d’existence

Tout se passe par la transmission en interne. Par exemple pour les vitraux, il y avait encore, mais il y a bien une vingtaine d’années, une école de vitrailliste à Bitche donc on avait des jeunes qui venaient de l’école de vitrail qu’on formait ici et qui en apprenaient une partie à l’école. Somme toute nous sommes dans des savoir-faire et des produits tellement spécifiques qu’il n’y a pas d’apprentissage de ça sur le marché.

Depuis près de 100 ans, l’entreprise Verrissima a su continuer à se développer et surtout à innover. Un projet d’extension est d’ailleurs prévu depuis plusieurs mois sur Goetzenbruck et devrait se réaliser prochainement. 


Dans le reste de l'actu...

Covid-19, variole du singe : quelle est la situation sanitaire en Moselle ?

il y a 3 h 51 min

Qu'est-ce qui vous attend lors de la 16ème édition du Rallye d'Alsace-Bossue ?

il y a 7 h 1 min

Woustviller : Sankalpa : le premier roman de Magali Colin, professeure documentaliste

il y a 7 h 11 min

Sarreguemines et Farébersviller vont perdre l'enseigne Camaïeu

il y a 18 h 42 min

Farébersviller : Le directeur du centre commercial B'Est alerte sur les difficultés de recrutement et la motivation des demandeurs d'emploi

il y a 19 h 9 min

Des députés de gauche et de la majorité ne veulent pas jouer au football avec des élus du Rassemblement National

il y a 22 h 13 min

Une journée pour promouvoir la ''mobilité douce'' à Sarreguemines

il y a 1 jour 2 h 56 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa marche et course du ruban rose revient dimanche à Saint-Avold

il y a 4 h 46 min

Flash InfoLe tirage au sort du 5ème tour de la Coupe de France a eu lieu hier et il va y avoir de belles rencontres 

il y a 4 h 46 min

Flash InfoLe stationnement va devenir gratuit à Freyming-Merlebach

il y a 4 h 47 min

Flash InfoLe dernier marché des saveurs de l’année aura lieu ce samedi à Forbach

il y a 21 h 7 min

Flash InfoUne impressionnante collision en chaîne a eu lieu ce matin à l’entrée de Macheren

il y a 21 h 9 min

Flash InfoUne grève interprofessionnelle va toucher la Moselle ce jeudi

il y a 21 h 14 min

Flash InfoLe directeur du centre commercial B’EST à Farébersviller se dit désabusé face aux difficultés à recruter

il y a 21 h 16 min

Voir toute l'actu