Sport

Grosbliederstroff : le club de canoë-kayak aura bientôt son bassin de slalom


par Camille Bazin
mercredi 19 janvier 2022 à 05:12

L’idée est là depuis plusieurs années, mais il manquait le financement. Ce mardi 18 janvier, le président du conseil départemental de  Moselle, Patrick Weiten, était à Grosbliederstroff. Il a annoncé qu’une subvention serait accordée au club pour ce projet.

Son N°1 - Grosbliederstroff : le club de canoë-kayak aura bientôt son bassin de slalom

Un bassin d’eau vive de 180m

C’est un projet que rêve de voir aboutir Alain Przybylski, le président du club de canoë-kayak depuis plus de 10 ans.

Le projet a démarré en 2008, c’était un sujet d’étude de la faculté de Sarrebruck. On l’a toujours proposé à chaque réunion comme à l’Eurodistrict pour avoir des subventions et puis là, en fin de compte, il y a eu une étincelle et c’est parti.

Grâce au département, ce projet de bassin de slalom devrait bientôt enfin se concrétiser.

À l’heure actuelle, on met nous-même les cailloux, on a une infrastructure, on est obligé d’ouvrir la vanne de VNF pour avoir un peu d’eau. Le futur projet consiste à faire un barrage, on laisserait la vanne ouverte et on aurait un bassin en permanence de 180m avec un débit variant de 8m3 à 15m3.

 

« Le Département sera présent pour apporter sa contribution financière »

Patrick Weiten, n’a pas caché son enthousiasme après la présentation du projet.

J’ai été impressionné. On est ici sur un espace naturel de grande qualité qui permet de favoriser le canoë-kayak et donc de le développer et d’en faire véritablement une identité sportive territoriale. On s’inscrit totalement dans Paris 2024 avec un équipement qui servira à la fois à accueillir des délégations étrangères en nombre, on l’espère, puisqu’il n’y a pas énormément d’équipements en France, ce serait le seul en Moselle par exemple.

En plus du côté sportif, le président du département a souligné le symbole franco-allemand que représente ce club sans oublier l’aspect environnemental puisque ce réaménagement permettrait de rétablir la continuité piscicole.

Le Département sera présent pour apporter sa contribution financière pour que ce projet se réalise dans les plus brefs délais pour permettre d’accueillir des délégations étrangères et pour permettre de favoriser ce sport.

Le coût des travaux est estimé entre 549 200€ et 597 200€ HT. Avant de partir Patrick Weiten a annoncé qu’il ferait tout pour voir Tony Estanguet, président du comité d'organisation des JO 2024 et champion olympique de canoë-kayak pagayer sur la Sarre. 

 


Dans le reste de l'actu...

Sarralbe : un deuxième cigogneau meurt d’une occlusion intestinale

il y a 6 h 31 min

Législatives 2022 : pourquoi voter pour Jonathan Outomuro à Forbach ?

il y a 7 h 51 min

Législatives 2022 : pourquoi voter pour Monique Greff à Forbach ?

il y a 7 h 58 min

Farébersviller : le B'Est accueille Laëtitia Milot pour son roman ''Sélia"

il y a 9 h 24 min

Carburants : les prix bientôt plus avantageux en Allemagne ?

il y a 13 h 19 min

Sarreguemines : d'importants travaux sont prévus au pont des Alliés, la circulation sera perturbée

il y a 16 h 54 min

Schorbach : 23 salariés travaillent en permanence grâce aux Restos du cœur

il y a 3 jour 13 h 41 min

Voir toute l'actu

Flash InfoA Saverne, les sapeurs-pompiers sont intervenus pour un début d’incendie dans les toilettes du lycée

il y a 4 h 30 min

Flash InfoPlus que quelques jours pour voter pour « Le monument préféré des Français » dans la région !

il y a 5 h 48 min

Flash InfoIl y a du changement à l’entrée de Siltzheim en venant de Herbitzheim

il y a 5 h 48 min

Flash InfoL’éco-rando du magasin Decathlon a porté ses fruits ce week-end à Sarreguemines

il y a 5 h 49 min

Flash InfoLes pompiers mosellans et bas-rhinois se préparent aux feux de forêts

il y a 5 h 49 min

Flash InfoDeux accidents graves sont survenus ce week-end en Sarre

il y a 5 h 49 min

Flash InfoLe peloton autoroutier de Saint-Avold fait face à une recrudescence d’automobilistes sous l’emprise de stupéfiants

il y a 5 h 49 min

Voir toute l'actu