Economie

Kerbach : Christelle fabrique des bougies artisanales


par Camille Bazin
jeudi 21 avril 2022 à 05:09

Photo : Camille Bazin

À Kerbach, l’entreprise de Christelle Marino, "Ma vie en bougies", vient d’obtenir le label qualité MOSL. Professeur des écoles, cette maman hyperactive de 3 enfants s’est lancée il y a un an dans la fabrication et la vente de bougies. Nous l’avons rencontré dans son atelier.

Son N°1 - Kerbach : Christelle fabrique des bougies artisanales

D’une passion, un métier

C’est au sous-sol de sa maison, que Christelle a installé son petit atelier.

J’ai toujours été passionnée par la bougie, c’est quelque chose que j’ai toujours aimé. Je brûlais toujours des bougies chez moi et un jour, je me suis intéressée à la composition et je me suis intéressée principalement aux bougies faites avec de la cire végétale. D’un petit loisir où je faisais mes bougies dans ma cuisine, c’est devenu une vraie passion.

 

Pour partager sa passion Christelle crée alors en février 2021 son auto-entreprise et ouvre sa page Facebook pour se faire connaître.

J’ai fait pas mal de pub sur les réseaux sociaux notamment sur Facebook et ça s’est très vite multiplié, j’ai plus de 1700 personnes sur le groupe et j’ai des clients dans toute la France.

Avant d’en arriver là, la mère de famille a passé des longues soirées à étudier pour peaufiner sa technique.

J’ai fait beaucoup de formations personnelles sur Internet au début. Je passais des journées, des soirées entières à chercher, à regarder des vidéos, à être sur des forums, des groupes d’entraides et après, je me suis quand même inscrite à des formations. Il faut savoir que la bougie, ce n’est pas que faire des bougies, il y a tout un côté réglementation, on ne s’imagine pas. Ça aurait pu me décourager complètement quand j’apprenais, chaque jour, une nouvelle réglementation. Tout ce qui est administratif, étiquetages, fiches de sécurité, CLP, il y a tout un étiquetage obligatoire à mettre sur la bougie en fonction du parfum et du dosage et je me disais « mais comment je vais faire ? ».

En plus des bougies parfumées, Christelle fait également des galets suspendus et des fondants. 

 

 

Ses bougies labellisées Qualité MOSL

Malgré les difficultés rencontrées au départ, Christelle n’a pas baissé les bras. Un travail qui paye puisqu’il y a quelques jours, elle a reçu le label du département : Qualité MOSL.

Je suis contente parce que du coup, je me dis que tous les efforts que j’ai fait jusqu’à maintenant ont fini par payer. C’est une reconnaissance et une fierté. Et c’est une preuve pour mes clients aussi de leur montrer que je ne travaille qu’avec des bons produits.

Pour confectionner ses bougies, Christelle utilise de la cire végétale, des mèches en coton ou en bois et des parfums de Grasse. Elle propose une trentaine de parfums et nous donne d’ailleurs les tendances pour ce printemps.

C’est tout ce qui est fruité comme mûre, myrtille, framboise, c’est celles que moi j’aime en ce moment. Après, si vous voulez du frais le « linge propre », c’est intemporel, vous pouvez le brûler tout l’année. Là, on va arriver dans les beaux jours et ce qu’on a envie de brûler pas mal aussi, c’est le monoï, le clémentine-monoï.

Pour 2022, le projet de Christelle, c’est d’ouvrir son site internet avant pourquoi pas d’ouvrir sa propre boutique dans les prochaines années.