Initiative

A Lutzelbourg, Sarah et Thibaut ont uni
leurs talents pour créer Tisabora Créations


par Cédric Kempf
mardi 19 avril 2022 à 05:58

Elle, c’est les portraits, lui, c’est les lampes personnalisées.

Les deux ont été labellisés Qualité MOSL. Le couple a même aménagé le rez-de-chaussée de sa maison pour partager ses passions au grand public. Cédric les a rencontrés.

Son N°1 - A Lutzelbourg, Sarah et Thibaut ont uni leurs talents pour créer Tisabora Créations

Depuis toute petite Sarah dessine et reproduit ce qu’elle voit. A 13 ans, elle participe à une expo et vend sa première toile à Saverne. Son talent, elle ne l’explique pas.

Je commence toujours par les yeux parce que les yeux sont les reflets de l'âme. On me dit souvent que j'arrive à capter le regard.

Thibaut, lui, trouve que le bois et le métal se marient bien ensemble. Il ne peut pas les dissocier. Tout a démarré pour des besoins personnels. Aujourd’hui, ses lampes séduisent la clientèle.

Les lampes sont faites avec des outils anciens, des produits recyclés que je mixe avec du tournage sur bois et avec le métal pour leur donner une deuxième vie. J'essaye de faire de l'original, de l'atypique, du différent, quelque chose que l'on ne voit pas ailleurs.

Tout est unique chez Tisabora, un nom qui mélange d’ailleurs leurs deux prénoms. Le couple n’hésite pas à s’entraider. Par exemple, c’est Sarah qui réalise les abat-jours des lampes.

Les abat-jours, Sarah les peint, et moi je fabrique les pieds en fonction de l'abat-jour ou je fais le pied et elle fait un abat-jour en fonction. Il y a des pièces que j'ai faites, l'idée vient de Sarah. - Thibaut

Lui, c'est mon premier critique d'art. Il y a des choses que je ne vois pas, que lui voit. - Sarah

Aujourd’hui, on ne retrouve pas leurs produits sur Internet. Il n’y a que leur boutique. Thibaut nous explique pourquoi.

Sur Internet, c'est impersonnel. Il n'y a pas d'explications sur les créations, il n'y a pas de coups de coeur, il n'y a rien du tout, alors qu'ici, la personne entre, on discute, on prendra le temps de discuter pour expliquer telle ou telle création, à partir de quoi c'est fait, pourquoi, quelle idée....

Les clients qui viennent achètent au coup de cœur, les prix sont raisonnables puisque le couple ne paye pas de loyer sur la boutique, ni de TVA.

On veut pouvoir toucher toutes les bourses, on va dire bêtement de quelqu'un qui galère tous les jours à quelqu'un qui va avoir beaucoup de sous.

Les portraits démarrent à 30 euros, les lampes coutent entre 50 et 310 euros. L’objectif pour le couple c’est d’arriver à ne plus injecter d’argent dans la boutique et que celle-ci puisse s’autogérer financièrement.