Sport

JO 2024 : la Moselle s'y prépare


par Margot Benabbas
mardi 30 août 2022 à 08:47

JO 2024 : la Moselle s'y prépare
Laurent Beckrich - Dep57

Cet été, pour la 3ème fois, la caravane Terre de Jeux a sillonné la Moselle pour promouvoir le sport et les JO de Paris 2024. L’événement de l’été va se conclure cette semaine avec un arrêt à Langatte demain et au domaine de Lindre ce dimanche.

Son N°1 - JO 2024 : la Moselle s'y prépare

Armel Chabane - Conseiller départemental de Moselle et vice-président délégué au Sport et à la Vie Associative

Que va-t-on retrouver pour ces deux événements ? 

Déjà c’est une animation proposée par le département de la Moselle en lien avec l’ensemble des clubs locaux et des comités départementaux pour un seul but : mettre plus de sport dans le quotidien des Mosellans. C’est créer du lien, favoriser les échanges, et surtout favoriser le sport dans tous les territoires et notamment les territoires ruraux. Demain (31 août) vous trouverez à Langatte par exemple du beach handball, du tennis, de l’escrime, du handisport aussi parce que c’est extrêmement important de sensibiliser notre jeunesse et notre population à l’ensemble des sports. Et puis ce qui est important aussi pour nous c’est de favoriser les échanges entre la population et les grands sportifs mosellans. Par exemple, à Langatte, il y aura Augustin Bey qui est un athlète locale conventionné « Talent 2024 » ou encore l’équipe de Sarrebourg Moselle Sud handball qui est l’une des plus grandes équipes de hand de notre département.

Les JO 2024 : Le département s'y prépare ardemment. Aujourd’hui, quels sont les objectifs ? Avoir des délégations c'est important ?

C’est extrêmement important pour nous parce que les Jeux olympiques et paralympiques sont un formidable accélérateur pour la pratique sportive dans nos territoires. Et parce qu’ils sont un moteur pour l’attractivité de notre département et pour son rayonnement et c’est la raison pour laquelle on s’investit à fond. Déjà pour accueillir des délégations et faire en sorte que la Moselle se distingue, parce que c’est vrai qu’on est un peu dans une compétition des territoires et notre exigence à nous c’est d’attirer des athlètes pour qu’ils viennent s’entraîner chez nous sur nos installations. Et là on met le paquet, on fait beaucoup de lobbying. Aujourd’hui, sans rien vous cacher c’est une dynamique plutôt positive puisque nous aurons des annonces à faire dans quelques temps.

Des lieux ont été retenus mais on ne sait pas s'ils auront des athlètes c'est ça ? 

Déjà, si on veut parler chiffre on a à peu près 50 collectivités qui sont labelisées Terre de jeux. On a des centres de de préparation des jeux, il y a 27 équipements qui sont labélisés dont le site du département qui va proposer de l’hébergement de la restauration etc. C’est sur tout ça qu’on peut jouer. Les collectivités investissent également dans de grands équipements sportifs, je pense notamment à la piscine de Forbach.

Pour préparer ces jeux il y a des chantiers en cours ? Beaucoup d'investissements de la part du département ? 

Le département depuis quelques années a voté des crédits spéciaux pour préparer les jeux. En 2022, nous avons voté plus d’un million d’euros de crédit pour l’accueil, le lobbying, les grands événements sportifs. Pour les collectivités territoriales nous avons une attention bienveillante quand elles veulent investir dans des équipements sportifs de haut niveau.

Et vous espérez des retombées économiques par la suite grâce aux jeux ? 

C’est clairement notre objectif. Bien entendu, notre objectif c’est qu’il y ait des retombées économiques pour le territoire mosellan même si aujourd’hui c’est difficilement quantifiable. Ce qu’on sait c’est que quand des délégations d’athlètes viennent ça fait bouger tout un écosystème, tout un territoire. Et puis il y a également les retombées sportives, les retombées sociétales. Parce que derrière les jeux il y a des valeurs, un engouement populaire. Je fais le lien avec la flamme olympique qui va passer en Moselle, c’est entraîner toute la population vers cet événement mondial.

La flamme olympique passera donc bien en Moselle ? 

Oui elle passera en Moselle et ça se passe sous l’impulsion de Patrick Weiten. Il contribue à ce que la Moselle soit une étape sur le long therme. Ce qui est important c’est que la flamme passe dans des lieux emblématiques mosellan pour mettre en avant le département et le faire rayonner.


Dans le reste de l'actu...

Une plateforme en ligne pour acheter local en Alsace Bossue

il y a 7 h 17 min

Stiring-Wendel : En pleine inflation, quelle vision ont les enfants de l'argent ?

il y a 10 h 49 min

Sarreguemines : Une nouvelle résidence pour seniors sort de terre

il y a 11 h 6 min

Pont-à-Mousson : Du cristal au verre dans tous ses éclats !

il y a 1 jour 4 h 28 min

Grand-Est : Les bouchers-charcutiers en danger face à l'explosion des prix de l'énergie

il y a 1 jour 6 h 21 min

Deux blessées dans un choc entre Sarre-Union et Domfessel

il y a 1 jour 6 h 34 min

Dieuze : Quelques mois après la reprise, les salariés de Rafer manifestent pour leur avenir

il y a 1 jour 10 h 20 min

Voir toute l'actu

Flash InfoAu mois de décembre, les bus de la communauté d’agglomération de Saint-Avold deviennent gratuits 

il y a 10 h 2 min

Flash InfoA Metz, le collège Philippe-de-Vigneulles est fermé jusqu’aux vacances de Noël 

il y a 10 h 7 min

Flash InfoL’éclairage public va être totalement coupé une partie de la nuit à Rohrbach-lès-Bitche 

il y a 10 h 8 min

Flash InfoLes premiers flocons de neige tomberont-ils ce week-end dans la région ?

il y a 10 h 8 min

Flash InfoA Petite-Rosselle, un conducteur perd le contrôle de son véhicule et termine sa course dans un lampadaire

il y a 23 h 10 min

Flash InfoIntermarché Sarreguemines lance la mission zéro papier

il y a 23 h 32 min

Flash InfoAlors qu’on se rapproche de la fin de l’année, l’association Wings of the ocean sort à nouveau son calendrier des « Dieux du sale »

il y a 23 h 46 min

Voir toute l'actu